Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hit-Girl (2e série - 2018) 3. Hit-Girl à Rome

06/05/2019 1204 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A près la Colombie et le Canada, Hit-Girl débarque en Italie, à Rome pour être plus précis. Troisième ville, troisième duo d'auteurs pour une troisième partie de plaisir... Vraiment ? Et si tout n'était pas si simple pour la jeune tueuse...

Relancée depuis quelques mois maintenant, l'autre série mythique (avec Kick-Ass elle aussi repartie) de Mark Millar s'offre une virée au pays de la mafia. Aux manettes, les Rafael, Scavone (scénario) et Albuquerque (dessins), complétés par Marcelo Maiolo à la colorisation. Les auteurs servent une aventure respectant parfaitement les canons établis. Les méchants sont dangereux (et vulgaires) et l'héroïne découpe, tranche, flingue et massacre sans sourciller.

Si l'intrigue ne renverse rien, il faut tout de même admettre que les auteurs possèdent l'art de la mise en scène. Les dessins comme les cadrages sont terriblement efficaces, peut-être même les plus beaux des trois opus. Bien narrée, l'histoire garde l'humour caustique véritable marque de fabrique du personnage. Ajoutez-y pas mal d'hémoglobine, des rebondissements, quelques références au passé de Mindy et une conclusion moins convenue qu'il n'y paraît et vous obtenez un divertissement totalement dans le moule, à la fois solide et sans faute note.

À défaut de bouleverser la série, ce Hit-Girl à Rome est en tous points maîtrisé en plus d'être visuellement attractif. De quoi patienter jusqu'à Hollywood, la prochaine étape menée par Kevin Smith et Pernille Ørum.

Lire la chronique de

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Hit-Girl (2e série - 2018)
3. Hit-Girl à Rome

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 22/07/2019 à 18:46:31

    Après la Colombie et le Canada, la plus bourrine et tarée des Vigilante débarque à Rome pour botter des culs et trancher des têtes! Le relaunch de la série initiée par Mark Millar va ainsi voyager avec une équipe différentes pour chaque one-shot. Si le premier volume était loin d'être inoubliable, notamment par son côté sadique un peu poussé, ici on reste dans les canons du personnage (à savoir de l'action brutale à base d'un mort par page et un langage très fleuri de la demoiselle) mais la course-poursuite initiée avec une sorte de Catwoman permet des scénettes drôles et plus structurées. On ne va pas se mentir, Hit-Girl ce n'est pas de la poésie ni Usual Suspects. C'est une lecture rapide, de la baston, super bien dessinée (par un Raphael Albuquerque qui prépare la série Prodigy avec Millar) avec des étoiles qui donnent un aspect cartoon... et des découpages de méchants bien sanglants! Ici les affreux sont une mafia de religieux timbrés, nonnes et moines en robes de bure armés d'Uzi et de masses d'armes, commandés par une vieille peau aussi psychopathe que bigotte, à la recherche d'une relique. Le cliché italien est assumé, le personnage est toujours aussi foutraque et primaire mais l'ensemble est très sympathique dans le genre, notamment grâce aux dessins (bien que les décors soient assez vides). Du coup on attend la suite, surtout que des pointures sont annoncées aux crayons...

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/07/13/sushi-baggles-16