Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sacré comique

03/05/2019 2238 visiteurs 7.0/10 (1 note)

Sacré comique, c'est la vie de Jésus. De la genèse à la «cruci-fiction», en passant par quelques événements majeurs du christianisme, ce sont les fondements du catéchisme qui sont remis en question, sans pour autant basculer dans l'anticléricalisme. Au final, c'est l'évangile selon Goossens, une vision très personnelle qui ne se fait pas prier pour écorcher Caïn, Abel, les apôtres et toute la clique.

Paru en 2011, Daniel Goossens propose une réédition de sa version originale qui s'est, pour l'occasion, enrichie de plusieurs planches désopilantes et étoffée d'un dossier exclusif et inédit consacré au «making-of». Autodidacte, l'auteur n'est pas un précurseur en la matière. Tronchet et son Sacré Jésus, Maester et sa série sur la sympathique Soeur Marie-Thérese des Batignolles se sont auparavant employés à égratigner la religion, en rencontrant chacun un succès mérité. C'est avec un plaisir non dissimulé que les disciples du dessinateur feront leurs retrouvailles avec ses deux personnages fétiches, à savoir Louis et Georges, qui serviront de guides dans la majeure partie des neuf chapitres qui composent ce «nouveau testament» particulièrement grinçant. Pour tourner en dérision le sujet sans jamais le démystifier, le scénariste a usé de nombreux anachronismes, incorporant également des quidams, célébrités ou super-héros empruntés à des époques plus récentes. L'essai est bourré de drôleries, mais pas uniquement, puisque ces parodies suscitent la réflexion sur la place de l'Église et l'utilité de la croyance, chaque paroissien étant libre d'apporter ses propres réponses.

L'humour est aussi et avant tout dans le dessin caricatural et très caractéristique de la fameuse maison d'édition. Avec des pifs proéminents, des bouches surdimensionnées et des goules grimaçantes au possible, le graphisme très incisif, suffit à déclencher un sourire qui restera scotché aux faciès des adeptes du genre, et ce, durant les nombreuses pages qui composent ce très bel écrin.

Qu'il soit athée ou pratiquant, le lecteur trouvera dans cette bible satirique, de quoi activer durablement ses zygomatiques. Et s'il ne devait y avoir qu'un seul commandement : dans ta bédéthèque, Sacré comique tu «Amen» !

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Sacré comique

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.