Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L 'été 2018 est particulier pour Juju. Thomas s’est récemment tué en voiture et leur fille va naître début octobre. Ces vacances aux Trémières, annoncées comme les dernières, sont chargées de tristesse comme de souvenirs…

Le farniente dans le hamac, le soleil radieux, la plage et ses châteaux de sable, les ami(e)s retrouvé(e)s, ne penser à rien… surtout pas à lui !

Séverine Vidal tisse un joli petit récit en quatre époques avec pour fil d’Ariane un message laissé sur un mur qu’il ne faut pas recouvrir : une promesse est une promesse. Ainsi, sans le savoir, deux femmes aux destins similaires se croisent dans cette maison sans se rencontrer. C’est simple, presque banal, mais terriblement humain. Les gens heureux n’ont peut-être pas d’histoire, toutefois ils portent en eux leurs blessures.

Sur cette trame narrative, Victor L. Pinel appose son trait semi réaliste et joue avec les ombres de l’été. Son découpage est sobre et efficace et sa mise en couleurs sait rendre compte des tons et du temps passés.

La nostalgie de l’enfance, l’insouciance des étés entre cousins, la mort qui frappe, mais la vie qui continue malgré la difficulté à reprendre seule un chemin entamé à deux… Avec douceur et tendresse La maison de la plage aborde sans artifice les joies et les chagrins qui durent bien plus qu’un déjeuner de soleil.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La maison de la plage

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Au Fil des Plumes Le 31/10/2019 à 12:54:18

    C'est l'histoire d'une maison de famille. Une maison au centre des tensions, une maison pleine de souvenirs, une maison où joie et tristesse se mêlent. Dans un cadre estival, Julie, Coline, Albert et les autres se retrouvent en famille. L'ambiance est tendue. La mort de Thomas plane, les disputes couvent. Trouveront-ils le moyen de régler leur conflit?

    C'est beau une famille. Même lorsqu'elle se déchire, celle-ci met en évidence les liens qui unissent les uns aux autres. Il y a des rancœurs forcément, mais il y aussi beaucoup d'amour et de tendresse. Les souvenirs côtoient les moments présents et les promesses faites sont sacrées. C'est d'ailleurs l'histoire de cette promesse qui sera livrée aux lecteurs sur la deuxième partie de cette BD.

    Le scénario habilement construit, mêle présent et passé. les moments se chevauchent, se complètent pour écrire un futur que l'on espère plus heureux et lumineux. L'histoire est prenante. On ne peut que s'attacher aux personnages qu'elle met en scène.

    Ce livre est rempli d'humanité. Les personnages sont particulièrement émouvants. Certes, on ne peut pas approfondir leurs personnalités en si peu de pages mais on les touche du doigt et cela suffit à nous émouvoir.

    Quant à l'esthétique, elle est assez sympathique bien que j'ai trouvé certaines vignettes un peu figées. Les couleurs sont très belles. Cela sent bon l'été.
    http://aufildesplumesblog.wordpress.com