Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Black & Mortamère L'intégrale de sa mère

21/04/2019 1610 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L e Tacchini© bien repassé, les baskets blanches Typex© et la casquette des grands jours, le crew le plus ubiquiste du 9-3 est de retour le temps d’une intégrale de ouf. Bougez vos races, Black & le suprême Mortamère sont dans la place et font entendre leur son.

Les éditions Rouquemoute inaugurent la collection Top Moumoute en rassemblant toutes les pérégrinations bédéphiliques de Black & Mortamère dans un fort beau volume toilé et gorgé d’inédits. La mécanique de Pixel Vengeur est simple : les deux héros se retrouvent dans des univers célèbres du Neuvième Art et ouvrent le feu. Quand la banlieue croise le fer avec le Londres de Edgar P. Jacobs, le résultat fait des étincelles évidemment. Le procédé n’est pas nouveau et la manière un peu maladroite et inégale, mais appliquée. Pour meubler ces hommages déguisés en parodies à gros sabots, l’auteur s’amuse simplement à empiler les décalages sémantiques et graphiques, sans aucune honte ou retenue. Les plus sociologues des lecteurs y verront également un joli portrait de la culture de rue des années quatre-vingt-dix/deux mille avec comme illustrations ces Pieds Nickelés adeptes de rap (impossible à passer à côté du clin d’œil à NTM et à IAM) qui signent leurs exploits à coups de gros calibre et de bombes de peinture.

Ligne claire, gros nez, SF façon Druillet ou Moebius, manga et comics, tout le monde a droit à sa petite visite des marioles de Saint-Denis. Ça rigole, ça dézingue et ça cause en verlant arabisant, mais finalement pas beaucoup plus. Remarquons néanmoins l’impressionnant travail technique du dessinateur qui s’est imposé de changer radicalement de style à chaque récit. Il a certainement appris une bonne partie de son métier dans ces pages.

Histoire complètement gratuites, bêtes et méchantes comme il faut, Black & Mortamère est une lecture parfois un peu répétitive, mais immanquablement hilarante riche d'un second degré du meilleur aloi. Attention aux pécaris roses !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Black & Mortamère
L'intégrale de sa mère

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.