Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Zorn & Dirna 3. Les griffes de la meute

04/07/2005 18179 visiteurs 7.3/10 (3 notes)

I maginez un monde duquel la mort a disparu. Un monde sur lequel tout être est immortel. Mais immortel ne veut pas dire éternellement jeune ! Et si les âmes ne disparaissent pas, les corps, eux, s'abîment et vieillissent dans la douleur. Certains, comme Seldnör, ont alors pour métier de faire du ménage en amenant les personnes trop "pourries" aux laminoirs. Là, des forçats leur coupent la tête et accueillent dans leur propre corps des centaines d'esprits d'hommes et de femmes ainsi rejetées. Pourtant, Zorn et Dirna, deux enfants, présentent l'extraordinaire faculté de donner la mort et de pouvoir enfin mettre fin au calvaire. Objets de toutes les convoitises, ils sont en fuite, accompagnés de Seldnör et d'un bagnard hébergeant l'âme de leur mère Splata.

A partir d'un concept extrêmement original, Jean-David Morvan et Bruno Bessadi développent depuis maintenant trois tomes une histoire des plus agréables. D'une part très portée sur l'aventure et l'action comme tout récit de fantasy qui se respecte, elle n'en oublie pas d'être drôle et de tirer profit de l'univers imaginé. Ainsi, le fait que la mère de Zorn et Dirna soit emprisonnée dans un corps de barbare en compagnie d'autres esprits permet des situations très loufoques que les auteurs ont bien su exploiter. De même pour les scènes pendant lesquelles Seldnör évite avec précaution de tuer ses victimes afin de ne pas hériter de leur âme. Ce nouvel épisode fait aussi apparaître un certain quiproquo entre ce dernier et Splata quant à la paternité des deux enfants qui promet de bons moments pour la suite. On regrettera uniquement que la deuxième moitié de l'album s'attarde sur une vieille dame qui n'apporte finalement que peu d'intérêt.

Le graphisme de Bruno Bessadi est tout simplement idéal pour illustrer cette aventure. Sans sombrer dans le caricatural, son trait (dont on sent l'influence de l'univers Manga) crée à lui seul une ambiance humoristique qui permet de ne jamais être gêné par les excès d'hémoglobine. Par ailleurs, impossible de résister aux yeux de Splata, regardant avec attendrissement Zorn et Dirna malgré son corps de brute épaisse ! Pour sa première série, il s'impose déjà comme un auteur sur lequel il faudra compter par la suite.

Avec les griffes de la meute, Zorn et Dirna continue donc sur sa belle lancée et trouve sa place parmi les quelques valeurs sûres du catalogue Soleil. Il ne reste plus qu'à attendre encore quelques tomes pour voir le retour de la Faucheuse, en espérant qu'il ne sera pas fatal à cette bonne impression.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Zorn & Dirna
3. Les griffes de la meute

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (100 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    jimmypage Le 22/06/2005 à 09:38:57

    Dans ce tome 3, la "famille" des petits Zorn et Dirna est entièrement recomposée et ne cherche dorénavent qu'à vivre en paix, loin des tumultes qui les ont séparés. Mais c'est sans compter sans la horde et un certain forain...

    Un album dans la continuité du précédent, l'histoire avance et l'on connait maintenant les origines de nos personnages. Plusieurs flash-backs nous en apprennent beaucoup sur le passé de Zorn, Dirna et leurs parents. On découvrira même l'origine secrète de leur pouvoir. Le thème de la mort est toujours abordé avec beaucoup d'originalité, les 4 héros prennent encore d'avantage d'épaisseur, essentiellement du point de vue psychologique.
    Bessadi est maintenant seul au dessin, mais l'on ne voit guère de différence avec les 2 tomes précédents, le trait est toujours aussi précis et agréable, les couleurs réussies.

    Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cet album.