Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

La conjuration d'opale 1. Le Serment

04/07/2005 9078 visiteurs 6.0/10 (4 notes)

X VIe siècle : Nostradamus sauve de la peste 3 jeunes gens, et leur confie en échange 3 opales au pouvoir mystérieux. 70 ans plus tard, pendant le siège de la Rochelle par Richelieu, les pierres sont sur le point d’être à nouveau réunies par leurs descendants.

Quelques pages suffisent à happer le lecteur dans cette histoire qui fleure bon l’aventure, le mystère, le romanesque… On reconnaît là toute l’expérience de Corbeyran (Stryges, Le régulateur…), qui s’associe ici à Nicolas Hamm pour adjoindre à une trame ésotérique à la mode un contexte historique crédible. Mais au-delà d’un prologue très classique et d’un démarrage en trombe, le récit s’essouffle et c’est alors le graphisme superbe de l’album qui accapare le lecteur.

Pour sa première incursion dans le monde de la BD, Grun apporte en effet une touche peu courante. Son trait réaliste un peu statique s’accompagne de couleurs directes lumineuses, et il dissémine ça et là des plans larges somptueux de décors urbains, avec des personnages minuscules, dans lesquels on reconnaît l’influence des maîtres flamands. Le résultat vaut le détour rien que pour ces quelques cases, même si le reste est plus classique.

On peut regretter que la couverture ne soit pas dans l’esprit de ces magnifiques planches, d’autant qu’elle met l’accent sur le personnage qui dérange dans l’intrigue. On peine en effet à imaginer qu’une femme noire à cette époque sexiste et raciste discuter d’égal à égal avec des notables, et qu’elle puisse demeurer la plupart du temps à moitié nue sans que ça pose de problème. Avec le géant scandinave et le bellâtre érudit, ils forment un trio trop étrange pour être convaincant.

Malgré cela, les auteurs nous amènent sans problème au bout de ce premier tome, dans lequel on n'a finalement rien appris de ce fameux mystère des opales ou d’une éventuelle conjuration. Espérons qu’une intrigue réellement consistante viendra à la rescousse, ce dessinateur vraiment intéressant mérite mieux qu’un énième album anonyme de Corbeyran.

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La conjuration d'opale
1. Le Serment

  • Currently 3.76/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (119 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 12/12/2009 à 19:16:02

    Excellente série signée du maître Cobeyran.
    Ce premier tome réuni la présentation des personnages, le complot, la prophétie (içi il s'agit de celle de Nostradamus) et le décor est planté dans la France du 16ème-17ème siècle.
    Une réussite scénaristique doublée de dessins impeccables.
    8/10.

    cachou Le 22/05/2008 à 22:53:47

    En 1628, lors du siége dela Rochelle par les anglais, une jeune fille cherche à pouvoir mettre la main sur le trésor de son père en demandant l'aide au cardinal Richelieu.
    Joachim un medecin et philosophe l'aide.

    Le dessin de Grunn rappel celui de Delaby comme il a déjà été mentionné, sinon l'histoire est plutot pas mal.

    benji87 Le 06/12/2007 à 16:11:55

    6/10 pour les 3 premiers tomes.
    C'est à lire. Le dessin est plutôt pas mal mais ce sont surtout les couleurs que je trouve bien. Le scénario est sans surprise, et parfois un peu faible mais l'histoire avance et il y a de l'action donc on ne s'ennui pas. J'ai étais assez déçu par le début du tome 3 qui reprend plusieurs évènements qui se sont déroulés dans le tome 2 ce qui le rend finalement assez peu enrichissant pour l'histoire.

    safedreams Le 23/04/2006 à 11:01:45

    Beau dessins, précis, bien qu'un peu lisse. L'histoire est formidablement bien raconté et scénarisé par Corbeyran dans une époque et avec des protagonistes interessants. J'ai juste un doute sur l'intérêt de cette histoire. J'en n'en ressort pas avec une immense envie de connaitre la suite.

    philippe_grenier Le 07/04/2006 à 18:53:43

    Avec plusieurs séries récentes à grand succès se déroulant toutes lors de la période de la renaissance, Dargaud étoffe, une fois de plus, son catalogue d'une nouvelle série de qualité dont les événements ont eu lieu sur le vieux continent quelque 14 années seulement avant la fondation de la ville de Montréal (autrefois Ville-Marie) en Nouvelle-France.

    En effet, les auteurs Éric Corbeyran et Nicolas Hamm permettent au lecteur d'effectuer un saut dans le passé et de se retouver en plein durant la guerre de 30 ans, afin de suivre l'évolution des trois descendants d'un trio de personnes ayant été secourues par Michel de Nostre-Dame, dit Nostradamus, et à qui ils ont fait le serment de protéger un secret. Illustrées avec un style de dessin réaliste, les planches de l'album travaillées par Grun offrent un réel spectacle visuel et guident le lecteur à travers une intrigue intéressante au développement lent.

    En bref, un très bon nouveau titre qui plaira tout particulièrement aux amateurs du dessin de Jacques Lamontagne, artiste de la série Druides chez Soleil.

    scalp Le 22/03/2006 à 14:02:39

    Niveau dessin, c'est vraiment tres beau surtout les scenes de nuit et dans l'eau, la belle amazone est somptueuse pour les yeux. Niveau histoire c'est avant tout un tome d'introduction qui nous presente les 3 heros traditionnel a savoir : le gros bourrin à la hache, le ptit malin et la femme guerriere, rien d'original mais ces personnages sont attachant des le debut. Y ce passe donc pas grand chose si ce n'est la rencontre entre ces 3 personnages et le gros mechant de l'histoire qui a un lien avec Richelieu. Rien de bien original mais c'est suffisament bien foutu pour passer un bon moment.

    trafxo Le 12/10/2005 à 17:06:24

    Le scenario de Corbeyran et de bonne facture les dessins son beau avec des fond ocres, brun, gris et bleu tres jolis.Un premier tome prometteur.Vivement le deux! Mais d'ou vient donc cette africaine?

    yvantilleuil Le 21/09/2005 à 08:09:30

    Nostradamus, voulant confier ses fameux secrets décide de donner la tâche de sauver son œuvre aux futurs descendants de trois naufragés qu’il guérit de la peste. Et miracle, les trois descendants, chacun muni d’une opale, se retrouvent et semblent en plus avoir tous les atouts nécessaires pour affronter les dangers qui les guettent. Voilà déjà un beau pied de nez aux chefs de personnel qui essaient de recruter le personnel adéquat de la part de ce cher Nostradamus.

    Unis par la dette de leurs parents, nos trois compères (la jeune et belle corsaire Walaya du Martray, un mercenaire suédois Éric Gustavson et un officier proche du cardinal Joachim Pratentis) vont donc devoir affronter les forces du cardinal Richelieu ainsi que la mystérieuse loge "Ars Magna" afin de préserver on ne sait pas trop quoi.

    Ce tome d’introduction lance cette nouvelle aventure de Cobeyran dans un contexte historique sans rien dévoiler sur l’intrigue. Bref un premier tome bien commercial qui ne fait pas avancer le schmilblick, mais se laisse lire facilement. Je ne sais pas ce que Nostradamus a prédit pour cette série, mais ce premier tome est à lire sans trop réfléchir !

    sbuoro Le 28/06/2005 à 14:05:23

    "Le Serment" est le premier tome d'une série dont on espère qu'elle sera au moins toujours de la même qualité. Certes, le scénario est sans trop de surprises: on apprend à connaître les personnages principaux et on obtient des indices sur le style d'aventure auquel on va avoir droit. Mais le dessin est souvent très bon et les couleurs transfigurent les cases en véritables tableaux. Des couleurs dominent en fonction des lieux. C'est très bien fait. Bravo !

    kristok Le 12/06/2005 à 08:11:06

    Histoire :

    En l'an 1561, Nostradamus en échange de la vie de 3 personnes leur demande de garder chacun une opale et de la transmettre à leur fils.
    En 1628 lors du siège de La Rochelle par Richelieu, les opales sont une nouvelle fois réunies pour le meilleur et le pire.

    Dessin et couleur :

    Les dessins de Hamm sont clair et précis, ressemblant à certain moment à Delaby (Murena, complaintes des landes perdues). Mais quelques irrégularités dans les postures ou les visages donnent une impression que l'auteur peut encore s'améliorer.
    Les couleurs manquent, d'après moi, de noirceur, car la famine, l'horreur de l'emprisonnement et la mort sont traités de la même façon que la promenade sur la plage.

    Scénario :

    Cette histoire donne une impression de déjà vu, rien d'original. Nous retrouvons les principaux protagonistes d'une histoire de fantasy : le guerrier, le sournois et le passe-partout, avec le grand méchant qui les pourchasse.

    On peut remarquer cependant que la ville de La Rochelle est bien rendu ainsi que cette période historique (guerre de Religion, Richelieu, famine, peste, costumes , ....). Les auteurs ont du faire une recherche bibliographique et avoir une bonne documentation.

    En conclusion, une livre que se lit facilement, qui introduit les protagonistes et plante le décor. Sans être original, on peut espérer que le tome 2 nous permettra de découvrir la présence de la fille africaine qui dérange un peu, certes elle apporte de la fougue à l'histoire et est le principale personnage de ce tome 1, mais on a l'impression qu'elle ne colle pas au contexte historique.