Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Rosa 2. Les hommes

25/03/2019 6592 visiteurs 8.0/10 (3 notes)

R osa ne serait-elle pas désormais sous l’emprise du Diable ? Si vouloir sauver son homme est faire œuvre de charité chrétienne, une fois celui-ci rappelé à son créateur, il est bienséant de reprendre le chemin tracé par l’Église…

Il y a du Maupassant en Dermaut lorsqu’il est question de tenir la chronique d’une France villageoise, rurale et calotine. Mais il y a aussi du Daumier quand il est l’heure de la croquer, de lui donner quelque matérialité avec des protagonistes typés à en frôler la caricature. Le dessinateur de Malefosse aime regarder vivre les gens, leur tirer le portrait et jouer de leur personnalité au travers de leur physionomie. Mais avec ce diptyque, François Dermaut semble devoir s’impliquer plus qu’à l’accoutumée ! Rosa, son épouse, la tuberculose, le cancer, la mort, la maladie… les parallèles ne sont-ils pas trop nombreux pour ne pas penser qu’il exorcise, pour partie, ses peurs par le truchement de cette histoire ? Désormais, il sait que le temps n’est plus le même, lui qui en prend tant pour chaque dessin. Trois jours entiers pour mettre une planche en couleurs. L’aquarelle sèche rehaussée aux crayons exige son tribut d’heures et une patience sans faille pour pouvoir être maîtrisée… et il y a encore tellement de choses à raconter, à illustrer !

Contemporain dans son propos et superbement dessiné, Rosa est un conte qui aurait pu mal se terminer, mais à l’évidence la jeune femme a droit maintenant à sa part de bonheur au pied du Mont Saint-Michel…

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Rosa
2. Les hommes

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    philjimmy Le 16/04/2019 à 17:54:15

    Un vrai régal que cette bd.
    Une brochette de personnages absolument fantastique, avec une profondeur psychologique rarement vue.
    On se fait, tout comme Rosa, une idée préconçue des protagonistes, jusqu'à ce qu'ils se confient et que notre regard change.
    Et que dire de cette femme, prisonnière de son époque, prisonnière des dictats de sa famille et de la religion, qui va braver tous les interdits par affection, jusqu'à comprendre ou est le vrai pouvoir et l'utiliser sans pour autant en profiter.
    Sans voyeurisme et sans jamais la moindre vulgarité, du bel ouvrage.

    1717rincebru Le 13/04/2019 à 02:00:28

    Je désespérais de voir édité ce deuxième tome. Mon attente n'a pas été déçue :
    - l'histoire de cette Rosa est même magnifiée par rapport à ce à que laissait voir le premier tome
    - rien à redire du dessin, qui illustre parfaitement l'époque.

    Crisnaldo Le 10/04/2019 à 19:37:42

    Pour moi la bande dessinée c'est d'abord le dessin. Jetez un coup d'œil sur Émilienne page 9 de cet album. Vous voyez ce que je veux dire? Impossible de ne pas décrocher.

    joseph2017 Le 17/03/2019 à 23:03:07

    j'attendais le deuxième tome avec envie (depuis 4 ans !) et je ne suis pas déçu.
    Je l'ai encore plus apprécié que le premier, tant les personnages sont en tous points semblables à ce qu'il y a dans le réel de la gente masculine.
    Mon épouse est en train de dévorer le prermier tome et je pense qu'elle sera de mon avis !
    Bravo et merci à François Dermaut.
    Gérard

    niavlys76 Le 24/02/2019 à 15:53:33

    Voila, je viens de refermer cet album. Il y a une telle ambiance dans cette histoire que j'aurais aimé qu'elle continue.
    c'est un magnifique panel de personnages qui défilent, et les vraies personnalités se dévoilent. Beaucoup d'interrogations et de doutes pour Rosa, frappée par le deuil mais aussi par la réaction hostile de l'église et des paroissiennes hostiles à cause de ce pari.
    Mais les obstacles vont tomber les uns après les autres, le curé ayant quelques petites choses à se reprocher ( sujet d'actualité en ce moment ou l'Eglise n'en finit pas d'être éclaboussée par les dérives de certains prêtres), Sena le propriétaire terrien n'étant pas très clair non plus.
    Il y a forcément des scènes de sexe, mais Mr Dermaut les dessine avec une grande délicatesse, sans trop montrer, beaucoup en suggestion et c'est un régal.
    Rosa découvre peu à peu certaines sensations ,dont elle a un peu honte, mais elle s'ouvre comme une fleur vers un nouveau monde.
    Beaucoup de candidats sont décevants,d'autres attachants mais la fin n'est pas celle que l'on pense et cette histoire est une vraie ode à l'épanouissement des Femmes, à la liberté mentale et morale, à la libération sexuelle. N'oublions pas qu'à l'époque ou cette aventure se déroule, les Femmes n'avaient pas le droit de voter.Tout était à conquérir.
    Le dessin est exceptionnel, comme d'habitude avec cet auteur incroyablement doué qu'est Mr Dermaut.
    La mise en page est parfaite, les couleurs sont délicates et chaudes.
    Le lecteur rentre vraiment dans l'histoire, revit facilement cette époque, qui parlera plus aux gens ayant dépassé la soixantaine qu'aux plus jeunes.
    Pour moi, cet album est une grande réussite .