Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Amazonie (Kenya - Saison 3) 4. Épisode 4

18/03/2019 2186 visiteurs 5.0/10 (1 note)

Épisode 4 oblige, le temps des révélations et des coups de théâtre (rien de crucial, rassurez-vous) est arrivé pour Amazonie. Fidèles au ton suranné de la série, Rodolphe et Léo distillent informations (l’origine de l’étrange humanoïde hydrocéphale et ses relations surprenantes avec les anciens nazis, par exemple) de manière appliquée et somme toute efficace. Par contre, du fait de la présence de trois fils narratifs parallèles et de nombreux retours en arrière, l’album perd en cohésion et en nervosité. Par manque de place, Kathy et Délio, son compagnon du moment, se retrouvent au second plan, perdus quelque part dans la jungle. Pire encore, les amateurs de la courageuse héroïne risquent d’être déçus, la traditionnelle et toujours appréciée scène d’aubade aquatique ne révèle quasiment rien de son accorte plastique.

Comme le tome est principalement axé sur le dévoilement des petits secrets de chacun, les personnages secondaires en profitent pour se montrer à leur avantage. Cette situation permet aux scénaristes de dresser des portraits intéressants et plus fouillés qu’à l’habitude. Le désabusement du consul Maugham, la fragilité de l’horrible Hoffman, la bonhomie de l’improbable duo Clyde/Oscar, etc., ces seconds couteaux occupent la place et aident à donner un peu de chair à ce scénario aux ressorts bien fatigués. À ce propos, les plus férus de BD franco-belge feront certainement le rapprochement entre cette intrigue et celle de La pierre de foudre, l’ultime aventure de La Patrouille des Castors chère à Mitacq.

Toute bonne chose a une fin, ça sera pour le prochain volume. Pour l’instant, avec une équipe misant sur des valeurs aussi sûres qu’éprouvées et ne prenant surtout aucun risque de perdre ses loyaux lecteurs, Amazonie, tel l’anaconda assommé par la moiteur équatoriale, continue son cours paresseux.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Amazonie (Kenya - Saison 3)
4. Épisode 4

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 17/02/2019 à 13:43:07

    Rodolphe / Leo c’est vraiment un duo qui fonctionne très bien et le dessin de Marchal ne gâche rien.

    On en apprend un petit peu plus sur l’E.T. mais, on se pose la question : en est-il vraiment un ? Quoi qu’il en soit, il penche plutôt du côté des anciens Nazis (c’est une façon de parler…) qui l’ont extirpé d’un cirque tout droit sorti du film de 1932 Freaks.

    Il y a beaucoup de protagonistes dans ce quatrième tome comme si toutes les pièces des auteurs n’avaient pas encore été placées avant l’album final. Du coup, notre héroïne Kathy Austin disparait de l’aventure pendant de nombreuses pages. Peut-être pour mieux la positionner avant un bouquet final qui se terminera autour du fameux sous-marin qui attise toutes les convoitises.

    Le plus important : le plaisir est toujours là.