Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E manon possède en elle la mémoire de toute vie sur Terre.

Née de l’imagination de Shinji Kajio et des pinceaux de Kenji Tsuruta, Emanon promène, des pontons du Sun Flower aux forêts de l’île de Kyushu, sa silhouette d’énigmatique adolescente…

Elle est l'inconnue à peine entrevue dont le visage hantera toute une existence, mais elle est aussi cette femme qui traverse les âges et conserve leur empreinte mémorielle. Sujet de fantasmes esthétiques ou objet d’angoisses existentielles, Emanon - en perpétuant les souvenirs de ses contemporains dans l’amnésie de ses génitrices - est éphémère et immortelle ! Grâce à cette subtilité, Shinji Kajio livre un scénario qui sait faire fi des effets spéciaux pour privilégier une narration des plus intimistes.

Longiligne, d’une nonchalante absence, Emanon erre avec pour seule parure un vieux pull-over et pour unique apparat une cigarette rivée aux lèvres. Avec délicatesse et sensualité, le trait de Kenji Tsuruta s’attache aux contours des physionomies sans se priver de luxuriants détails dès qu’il est question de paysages sylvestres. Ce faisant, il rassemble aussi bien les amateurs de manga que les tenants d’une bande dessinée plus occidentale. Mais au-delà du simple aspect visuel des choses, son dessin puise son rythme dans sa capacité à imposer une mise en scène qui distend la trame du temps au gré de longues séquences muettes et d’ellipses parfois trop réductrices.

Empreint d’une délicate nostalgie, ce road movie nippon et aigre-doux cultive un mélange subtile de regret et de fatalité.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Mirages d'Emanon

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.