Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Valérian L'avenir est avancé - Volume 2

04/03/2019 1062 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

P ierre Christin (scénario) et Jean-Claude Mézières (dessin) ont mis fin en 2010 aux aventures des agents spatio-temporels Valérian et Laureline avec un ultime épisode L’Ouvre Temps. Depuis, les deux artistes repiquent ponctuellement au plat en élaborant de courtes histoires, saisissant ici un fil demeuré en suspens, complétant là des vides laissés dans les vingt et un albums.

Après Souvenirs du futur (2013), paraît L’Avenir est avancé, composé de cinq mini récits. Chacune d’elles est introduite par une splendide pleine page de Mézières, en couleurs directes, mettant en valeur le dynamisme de son trait, la beauté de ses sujets et la profondeur épique de ses arrière-plans. La série est ainsi revisitée par la mise au jour d’un énième complot contre Point Central, un retour sur l’existence agitée du Schniarfeur, une critique à peine dissimulée du fonctionnement des pays membres de l’OPEP, une colère d'une divinité aux allures d’Al Capone à l’encontre de nos deux héros adolescents et les prémisses de leur toute première mission, associant déjà les fameux Shingouz.

Si l’art de Mézières ne pâtit en rien du format court, tant son souci de l’esthétique architecturale et de l'élégance de ses personnages est constant, il n’en est pas de même de l'écriture de Christin. L’originalité fait défaut, les situations sont survolées et l’ensemble est incohérent. Certes, il est plaisant de dénicher des clins d’œil à des confrères (l’Abdallah de Tintin, le calife d’Iznogoud ou Corto Maltese), d’assister à la querelle entre Dieu et sa conscience et de retrouver la cité-planète, mais cela ne suffit pas à emporter une adhésion totale.

Cette parution est donc destinée essentiellement aux fanatiques de la saga et aux collectionneurs acharnés. Les autres pourront suppléer l’indigence narrative par une vague méditation que ne manque pas de susciter la plastique de Laureline.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Valérian
L'avenir est avancé - Volume 2

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    GimpUser Le 06/02/2019 à 12:04:08

    Acheté hier et lu ce matin.
    Lequel des deux (entre Christin et Mézières) avait le plus besoin d'une rentrée financière pour avoir forcé l'autre à commettre ce tome de trop ?
    De brèves histoires de 4 ou 5 pages où défilent des personnages des précédentes histoires (colonel Tloc, le Schniarfeur, Albert, sans oublier les Shingouz).
    Un défilement de personnages, la commémoration des anciens de la série. À fuir.
    J'ai trop brièvement feuilleté l'album avant de l'acheter et j'ai cru qu'il s'agissait d'une seule histoire. Erreur.
    12 € dépensés pour rien.
    Je vais le mettre à 6 € sur eb...