Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Amor, amor !! Amor, amor !! La movida selon Gimenez

21/02/2019 2026 visiteurs 7.0/10 (1 note)

R évélé en France par Marcel Gotlib, Carlos Giménez doit sa notoriété aux Paracuellos, chroniques tragi-comiques et largement autobiographiques où il raconte son enfance dans un orphelinat au tournant des années cinquante durant les pires heures du régime franquiste. À côté de ce chef-d’œuvre de sensibilité, il est également l’auteur de nombreux albums mettant en scène l’Espagne. Dans Amor, amor !!, il a laissé passer quelques années et s’intéresse aux relations humaines et aux choses de l’amour, y compris et surtout (celles) de la sexualité.

Éviter les stéréotypes et la guimauve pour tenter de décrire la réalité, tel est le programme auquel s’est attaché le scénariste. Extrêmement ancré dans son temps – les années quatre-vingt, le SIDA, les derniers sursauts de la Movida -, les récits ne font pas de cadeaux. Les séducteurs et séductrices se révèlent bien peu sûrs d’eux, les peurs (la première fois !) et le regard des autres hantent les personnages. N’épargnant vraiment personne, Giménez se met lui-même en scène sous la forme d’un écrivain aux portes du succès, qu’une rencontre vient remettre en question. L’humeur est sombre et sans pitié pour les âmes, celle-ci est heureusement contrebalancée par un humour noir de haut vol.

Observations au scalpel couplées à un esprit de synthèse imparable, l’ouvrage peut paraître au premier abord méchant, voire cruel. Si le ton est effectivement dur, il ne fait que retranscrire la violence intérieure provoquée par les tabous d’une société vis-à-vis du sexe et le poids d’une morale catholique castratrice séculaire. Il faut bien tout le talent du créateur des Temps mauvais pour transformer ces fables en moments de lecture hilarants, humains et universels.

Constat psychologique et ironie sans retenue, Amor, Amor !! n’atteint peut-être pas les sommets des Paracuellos, mais offre néanmoins une saine réflexion sur une époque et les instincts ancrés au plus profond de nos êtres depuis la nuit des temps.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Amor, amor !!
Amor, amor !! La movida selon Gimenez

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.