Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La chronique des Immortels 1. Au bord du gouffre 1

30/06/2005 16778 visiteurs 7.2/10 (12 notes)

D e retour dans sa vallée natale, Andrej Delany retrouve son fils torturé, agonisant dans le village abandonné et Frédéric, un jeune témoin qui a assisté impuissant à ce qui s’est passé. Des hommes d'église et des soldats de l’Inquisition ont massacré et déporté les villageois, sous prétexte que les Delany ont des pouvoirs de sorciers…

Album atypique s’il en est, La Chronique des Immortels, adaptation du roman éponyme de Wolfgang Hohlbein, (auteur de romans fantastiques très populaire chez nos voisins teutons), est de prime abord un album déroutant. Déroutant, en premier lieu, par son histoire. Si l’intrigue, en soi, ne brille pas par son originalité (une histoire de vengeance sur fond de secrets de famille), elle parvient tout de même à susciter l’intérêt du lecteur par les nombreux non-dit qui jalonnent le récit et l’aspect fantastique qui petit à petit se met en place. Mais c’est surtout dans la transcription sombre et triste de leur intrigue et dans la description de cet environnement angoissant, plongé dans l’obscurantisme et la férocité du Moyen-âge que les auteurs ont réussi un véritable tour de force. Il en ressort un monde inquiétant, ténébreux, faisant furieusement penser à celui du film Le Nom de la Rose.

Cet album vous surprendra également par son dessin. Les décors, statiques et travaillés avec précisions, renforcent le caractère glauque de l’histoire et de l’environnement : toute l'aventure semble baigner dans un brouillard perpétuel. Les personnages, quant à eux, semblent tout droit sortis d’un Disney semi-réaliste et décalqués sur les décors via un second film, à la manière d’un dessin animé. Si cette superposition peut parfois être un peu trop voyante, il faut avouer qu’au fil des pages, le mélange prends et donne au récit un caractère nerveux qu’il n’aurait sans doute pas eu avec un style graphique beaucoup plus uniforme.

Véritable bonne surprise, La Chronique des Immortels prouve que la Bande Dessinée ne s’arrête pas à la francophonie et qu’un petit tour au delà de nos frontières culturelles ne ferait pas de mal à une production artistique francophone qui, depuis quelques temps, a tendance à tourner en rond.


>> Voir la preview

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
7.2

Informations sur l'album

La chronique des Immortels
1. Au bord du gouffre 1

  • Currently 4.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (185 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kuisac Le 12/11/2012 à 10:21:16

    von kummant nous propose un tableau tragique d un homme confronté a une époque de violence dicté par l inquisition et y apporte un soupson de fantastique l histoire est interescente est les dessins sont magnifique

    weebo Le 27/02/2009 à 11:53:21

    Tout simplement sublime ! Le dessin est incroyable tant dans les mouvements que dans les expressions des personnages, ceux ci sont charismatique et un scénario à couper le souffle ! A lire et à relire !

    ilana Le 18/08/2007 à 21:14:46

    Tout est dit dans les avis précédents... A quand le 2eme volume ???????

    kango Le 07/05/2007 à 20:31:38

    Une BD magnifique à ne manquer sous aucun pretexte !!! Des dessins somptueux et une aventure captivante dont j'attends la suite avec une terrible impatience !

    bdamien Le 01/03/2007 à 00:26:12

    Ce premier tome est une véritable réussite tant au niveau du scénario qu'au niveau du dessin

    Le dessins est de qualité que se soit pour les personnages fait à la main où les décors fait sur ordinateur (Pour les réfractaires aux dessins fait sur ordinateur comme moi, laissez tomber vos préjugés et admirez!). Les couleurs bien utilisées donnent une atmosphère mystérieuse et angoissante qui "colle" parfaitement au scénario intriguant et prenant qui nous plonge dans un univers Fantastique envoûtant.

    Vivement la suite!

    madlosa Le 23/09/2006 à 23:15:25

    Je viens de découvrir ce premier tome. Tout y est captivant, le mélange samouraI¨et chevalier européen (inquisition), les couleurs sombres comme la destinée des Delany, les motivations qui animent notre héros. cette histoire ressemble à une sorte de quête. J'espère que la suite sera à la hauteur de mes attentes.

    safedreams Le 20/03/2006 à 23:49:31

    Le coté conte me fait trop penser à un Walt disney ou quelque chose d'assez convenu. Les dessins sont très correctes et c'est très agréable à lire sans atteindre pour autant des sommets (en tout cas pour moi).

    mcberto Le 12/02/2006 à 21:47:32

    Une magnifique série faites par deux jeunes allemands. Un véritable chef d'oeuvre. L'histoire est intéressante, et les dessins et couleurs sont splendides. Un vrai régal

    trafxo Le 12/10/2005 à 17:11:59

    Tres bonne BD!!Surpris par ce travail allemand trop peu présent en france, on en redemande avec bon
    heur!

    Le Lecteur Fou Le 20/09/2005 à 19:34:15

    vraimen bien cette bd dessin et scénario assez énigmatique et intriguant on
    accroche vite ou on accroche pas premiere bd allemande que je lis et je suis
    pa dessus
    vivement la suite...

    crapator Le 06/09/2005 à 15:07:30

    J'ai longuement hésité entre 4 boules ou 4.5 puis j'ai souhaité modérer mon choix pour laisser la perspective d'albums encore meilleurs.

    Tout d'abord ce qui frappe lorsque l'on prend cet album, c'est la qualité de la couverture. Graphiquement très imposante je trouve, la qualité du carton m'a également beaucoup plu (je connais pas le nom mais c'est celle qui laisse des méchantes traces de doigts si on ne s'est pas lavé les mains avant de prendre l'album).

    Ensuite, on ouvre l'album et on se retrouve devant un graphisme (je m'exprime à titre d'amateur de BD et non de professionnel) travaillé par ordinateur je pense. Cela rajoute un peu d'analogie au manga (ce qui est assez agréable vu l'histoire de samouraï) tout en restant dans un graphisme "occidental" denué de couleurs flashs désagréables et dans un univers également "européen".
    L'aspect sombre des graphismes se lie parfaitement au scénario qui est loin d'être rejouissant pour les héros. Bien sanguinolant sans verser dans l'excès facile, on a l'impression de ressentir chacune des blessures des protagonistes par un choix de couleur idéalement choisi.
    En opposition à cet aspect sombre, on trouve des applats colorés plus vivement qui me font personnellement penser à l'impressionisme allemand par moment. On aime ou pas, moi je trouve que cela rajoute de la chaleur, de l'attachement au décor sans lequel on aurait pu trop facilement se distancer de l'action. Bref, un peu de chaleur dans ce monde cruel de brutes...

    De ce côté là donc une belle réussite (pour moi on frôle un petit chef-doeuvre).

    Du côté de l'histoire générale, la trame de fond est assez classique en ce sens que l'église et l'inquisition inspire le dérouilement de l'histoire.
    Maintenant côté scénario, on aurait pu craindre le pire avec un début larmoyant mais très vite (après 7-8 planches), on tourne franchement dans le très bon pour aboutir à l'excellentissime bers les 3/4 de l'album. Beaucoup d'originalité et de mystères qui nous éclairent en partie sur la signification du titre de l'album.

    De ce côté là donc on ne peut que se réjouir.

    Du côté de l'animation, là je reste pantois devant la scéance d'entraînement. Ce n'est pas joli, c'est tout bonnement exceptionnel. Pour ceux qui apprécient Ninja Scroll (anime japonais de smaurais), ils retourveront le même bonheur.
    Le reste de l'album est de très très bonne facture et le montage classique (a contrario des mangas) des cases nous fait apprécier la rapidité des actions comme on eut peut en rêver (cf. l'épisode de l'auberge) dans des combats de ce type. Pour le reste, je pense que le découpage est bien réalisé

    Encore une fois, une belle réussite de ce côté-ci.

    En conclusion, cet album reflète parfaitement les capacités archétypales de l'allemand: sobre mais diablement efficace et solide comme un roc!!!!

    Et si vous hésitez encore, bon sang, découvrez la séance d'entraînement d'Andrej initiée en page 23 et cloturée en page 25.

    personnellement, tel Jubeï, je jubile !!!!!

    yvantilleuil Le 22/08/2005 à 15:51:28

    Un album surprenant à l’ambiance sombre et lourde, qui donne l’impression de parcourir cette période d’inquisition barbare au milieu d’une épaisse brume étouffante! Les non-dit concernant le passé du héros au look de samouraï et son détachement face à l’horreur ne font qu’accentuer cette ambiance angoissante.

    Le dessin des personnages, superposé au décor détaillé ajoute une touche d’irréel à ce monde ténébreux et est vraiment une bonne surprise. Ajoutez à cela une touche de mystérieux avec les guerriers dorés de l’inquisition, le secret des Delany et leur étrange pouvoir que l’on découvre petit à petit et qui nous pousse à se demander pourquoi il achève son fils au tout début du tome (??).

    Bref, du grand 9ième art germanique (je ne croyais pas un jour écrire ces mots) au scénario viril dans un Moyen-âge malsain, au dessin irréel, à l’intrigue fort bien menée et à la “fin” prometteuse.

    woojo Le 13/08/2005 à 09:13:34

    Quelle entrée en matière! Un personnage principal énigmatique et torturé, avec un look de samouraï écorché par un passé douloureux, retourne récupérer un fils abandonné il y a maintenant quelques années.

    C'est à la vue de son fils torturé et mortellement blessé que le lecteur comprend toute la dureté et la noirceur de l'oeuvre, et ce ne ce sont pas les "inquisiteurs" qui inverseront cette tendance, bien au contraire!

    Les dessins appuient avec génie cette sombre histoire, le mélange avec le dessin numérique donne une certaine crédibilité qui ne cesse de se renforcer à la mesure que l'on découvre l'ampleur de l'énigme "delany"...avec une fin hallucinante!

    Ce duo "conte médiévale"/ "conte fantastique" marche à merveille, et l'envie de découvrir tous les secrets de l'histoire est grande.

    C'est vraiment mon coup de coeur du moment!
    La suite, vite je veux la suite!


    kristok Le 22/05/2005 à 09:58:47

    Le dessin et le scénario :
    Le dessin peut sembler étrange par l'incrustation des personnages sur le décor fait par ordinateur, mais la beauté des décors et la qualité du dessin net et peu encré, nous fait oublier ce décalage.
    Les couleurs sont parfaitement adapté à la trame de l'histoire, se mariant au dessin et rendant celui clair et nuancé.
    Le scénario permet de créer un mystère que nous découvrons au long de la lecture : qui sont les Delany, pourquoi ont-ils été tous massacrés, qui sont ces mystérieux guerriers dorés.
    Nous compatissons à la douleur du héros Andrej et découvrons ses sentiments mitigés. Mais son détachement le rend étrange et mystérieux.


    Cette BD est merveileuse que cela soit au niveau des dessins, des couleurs et de la trame du scénario On découvre une histoire tragique qui doucement penche vers le fantastique, avec une fin de tome qu vous donne une énorme envie de lire le suivant. Car on découvre une nouvelle facette de l'histoire qui crée un rebondissement étrange et ouvre de nombreuses possibilités.

    Je conseil cette ouvrage à ceux qui adore la période médiévale teinte de fantastique.