Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Trap

04/02/2019 3819 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

L e héros de Trap, un trappeur, vit dans les bois avec son chien. Il chasse différents animaux, réels et imaginaires. Il se nourrit de leur chair, puis en prélève la peau. Lorsqu’il la revêt, il fusionne avec son gibier et s’en approprie les attributs, par exemple la force, la vision ou la vitesse. Avec ces panoplies, il est en mesure de se défendre et de s’attaquer à des proies dorénavant à sa portée ; certaines créatures se révèlent tout de même plus redoutables que d’autres. Puis il y a ce petit bonhomme d’apparence inoffensive. Avec ses airs quasi ecclésiastiques, on lui donnerait le Bon Dieu sans confession.

Après quelques projets à vocation didactique (Les mystères du monde quantique, Une mémoire de roi) où il se faisait bavard, Mathieu Burniat range les mots, du moins le temps d’un album. Dans cette aventure sans phylactères et sans cartouches narratives, tout repose sur les images. Le récit se montre néanmoins fluide, le lecteur suit facilement le cours de l’action, notamment parce que les illustrations sont nombreuses et explicites. Certaines séquences ont d’ailleurs une allure cinématographique alors qu’elles sont présentées en entier, dans une multitude de plans. En fait, le résultat évoque le dessin animé, et ce qui demeure fondamentalement violent et cruel finit immanquablement par être d’une grande drôlerie

Le trait caricatural de Mathieu Burniat, aidé de Loup Michiels, est très agréable. Les personnages sont éloquents, particulièrement leurs yeux dans lesquels l’effroi, le désir ou la satisfaction s’expriment sans aucune ambiguïté. Dans cet ouvrage qui adopte le format des mangas, le découpage se fait généralement sur trois bandes de deux cases, cela dit, les artistes n’hésitent pas à agrandir la taille des vignettes lorsqu’ils le jugent à-propos. Les couleurs, criardes, sont en phase avec l’esprit de ce livre aux accents psychédéliques : canidé bleu, monstre rose bonbon, ciel vert, etc.

Un exercice de style intéressant témoignant d’une belle maîtrise des codes de la narration graphique.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Trap

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 18/10/2020 à 16:51:32

    C'est toujours difficile un exercice d'une bd sans le moindre dialogue. Il faut vraiment suivre et comprendre le sens des images surtout quand c'est assez dépaysant. On se situe à une époque préhistorique où un homme seul avec un chien doit affronter une bête sanguinaire ayant dévasté tout un village. Il n'y aura pas de quartier.

    Je n'ai pas tout saisi mais l'essentiel. J'ai beaucoup aimé la relation qu'entretient cet homme avec son chien qui est vraiment son meilleur ami. Il y a certes de l'aventure mais également une part de fantastique avec de la sorcellerie. Le dessin coloré est assez réussi. Un bon divertissement.