Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L e soleil disparaît derrière l’horizon, le soir arrive. Il est temps de rentrer chez soi après une journée de travail. Tout se passe comme hier et, certainement, demain sera identique. Une routine lentement toxique quand on est « coincé » dans une famille qui se délite ou, pire, que personne ne vous attend plus. Seul avec soi-même, il faut alors faire face à ses peurs, les réelles et les imaginaires.

Recueil de récits tirés du comic Uptight, L’ombre de la nuit ne se limite pas à une sombre peinture sociale de l’Amérique. Même si celle-ci est toujours sous-jacente, Jordan Crane se fait un plaisir d’élargir sa palette et de varier les styles et les genres. Un peu de thriller gore, un soupçon de fantastique et même de la SF à grand spectacle, toutes les manières sont bonnes pour raconter des histoires.

Aigres-douces, parfois cruelles et même expérimentales, voire purement poétiques, ces nouvelles ont toute en commun une attention spéciale pour l’être humain. Oh, pas des héros à la cuirasse étincelante, non, juste des individus qui essayent très fort de mener leur vie. Ado en ayant gros sur la patate, grand-père usé de devoir encore travailler pour gagner sa croûte, mécano dont la vie de couple se grippe et mineurs spatiaux en fin de mission, malgré leurs diversités les scénarios restent ancrés dans le concret.

Caché derrière ses pinceaux, l’auteur décrit simplement le monde qui l’entoure et, sans doute, beaucoup de lui-même. Au final, L’ombre de la nuit se révèle être une lecture agréable, parfois dérangeante, mais constamment surprenante et finement réalisée.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'ombre de la nuit

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.