Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

U ne famille roule en caravane sur les autoroutes de Californie. Fiston se montrant grognon, maman et son nouveau compagnon lui proposent de s’arrêter dans un parc d’attractions. L’endroit étant passablement glauque, le trio choisit de ne pas trop s’y attarder. Comble de malheur, leur véhicule est volé. À la tombée de la nuit, ils arrivent dans un village étrangement désert. C’est le calme avant la tempête alors que les membres d’une secte sanguinaire s’apprêtent à se lancer à leur poursuite.

Le scénario de Steve Niles s’avère minimaliste. L’auteur réussit certes à créer une atmosphère, mais il n’en demeure pas moins que pendant la plus grande partie de l’album il n’y a rien d’autre qu’un petit groupe de personnes qui tente de sauver sa peau. Pour ce faire, ils tuent leurs assaillants de toutes les façons possibles, idéalement en faisant gicler le sang. Cela dit, le rythme est haletant et le bédéphile de s’ennuie pas.

Les illustrations d’Alison Sampson tiennent la route. L’heure n’est pas à la subtilité, les monstres de la foire sont horribles et les disciples de Satan terrifiants. Le volume de texte étant restreint, le dessin bénéficie de beaucoup d’espace et se révèle souvent percutant. Le lecteur lui reprochera tout de même ses nombreuses redondances.

Winnebago Graveyard ne réinvente rien, mais il le fait bien en s’appropriant tous les lieux communs de la littérature d’épouvante.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Winnebago Graveyard

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 23/11/2018 à 11:20:52

    Mais qu'est-ce que c'est que cet album ???
    Une histoire sans queue ni tête dont on ne comprend rien.
    Aucune idée du message qu'on voulut faire passer les auteurs.
    Le dessin est lui aussi complètement à côté de la plaque.
    Les scènes d'action sont incompréhensibles, les mouvements très mal retranscrits, les expressions de visage monstrueuses et les enchainements entre les cases illisibles.
    Seul l'ambiance glauque, oppressante et cauchemardesque est bien présente et sauve un peu l'album.
    En résumé, on a l'impression de lire un simple petit chapitre d’une grande histoire totalement inachevée.
    Bref, à éviter...