Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nains 12. Kardum du Talion

26/11/2018 1994 visiteurs 6.0/10 (1 note)

T rolls, orcs, humains et elfes, Kardum les tient tous dans sa main. Pourquoi ? Simplement, il possède le monopole du commerce d'armes sur le pays. Bien sûr, cela ne va pas sans quelques dépenses accessoires pour démontrer cette aisance et graisser des pattes un peu rigides. Cependant, ce n'est pas l'argent qui dirige le monde pour le nain, non, c'est le pouvoir. Mais s'il a conclu le pari de briller en société, cela ne s'est pas fait sans sacrifices personnels, ni risques à venir...

Il faut l'avouer, il n'y a plus guère d'étonnement dans le canevas de chaque tome de la série, cependant, Nicolas Jarry conserve l'intérêt du lecteur en dressant un portrait de personnage principal bien développé, ainsi que des rôles secondaires intéressants sur un scénario qui délaisse, pour un temps, les affrontements purement guerriers pour un fond axé sur la politique et les manipulations financières. Le texte prends parfois une place importante, sans être envahissant pour autant et permet de s'immiscer dans les pensées profondes du héros.

Stéphane Créty offre une bonne représentation des différentes races, toutes présentes ici. L'encrage assez prononcé n'assombrit pas le rendu grâce aux couleurs qui font ressortir la lumière, éclairant les ambiances intimes comme les grands espaces.

Toute réussite a un prix, l'intrigue dense et solide de ce douzième épisode le montre de manière efficace et prenante, même si la surprise n'est plus au rendez-vous dans les opus de Nains.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Nains
12. Kardum du Talion

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Milou le viking Le 14/12/2018 à 09:24:51

    Un scénario bien construit, l'ascension sociale d'un gars de la plèbe qui va jusqu'à faire de l'ombre aux rois. Une belle dualité, bien que pas très originale chez les nains, entre tradition et ambition. Et une vrai profondeur dans les relations entre nains et dans la chute en pied de nez du récit.
    De beaux dessins. Magnifique paysages, superbes citadelles. Des tronches et un choix des couleurs qui donnent au récit l'atmosphère qu'il faut.
    Mais voilà. Ca ne suffit pas. Il y a eu un problème pour moi dans cette album qui m'a donné une impression de travail baclé. La cadence, la cadence... Trop d'album à suivre et on peut se demander si le scénariste et le dessinateur se parlent. Une faute s'est glissée dans le dessin. Une faute qui a été une gêne dans le scénario qui m'est resté jusqu'à la fin de l'album et qui m'a fait passer totalement à coté de l'histoire.
    Et cette erreur la voici! Le bras droit de Kardum, Arban, est chauve au début du récit. On le retrouve chevelu pendant le flash back. Et il reste chevelu jusqu'à sa mort. Je n'ai pas perçu la transition entre le flash back et le présent puisque Arban avait toujours des cheveux. Ce n'est qu'un détail, mais c'est dans les détails qu'on reconnait les bons albums. Et celui-ci, malgré ses qualités, n'en est pas un.
    Il faudrait penser à réduire la cadence de parution et prévoir une relecture supplémentaire ou une meilleur collaboration entre les auteurs. Sans cette erreur (que je trouve grave) j'aurais sans doute coté 4/5, peut-être 5/5, mais là un 2/5 sera plus que suffisant.

    jojo74 Le 27/11/2018 à 18:31:38

    une fois de plus un bel album des nains! même si les albums du talion sont un peu plus lents (mais c'est l'ordre qui veut ça) que les autres!

    kingtoof Le 26/11/2018 à 07:33:37

    Une autre vision de l'ordre du Talion, celui de vendeur d'armes.
    J'ai apprécié cet album qui nous montre l'ascension (... et la chute ?)
    d'un fils d'artisan qui devient un grand seigneur.
    Un album qui appelle à une suite !