Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hauteville House 2. Destination Tulum

23/06/2005 11532 visiteurs 6.8/10 (12 notes)

15 mai 1864, les forces spéciales de l’Empereur Napoléon III interviennent sur le sol mexicain à la poursuite de l’agent républicain Gavroche. Sans nouvelles de lui, le Q.G. de la résistance française donne sa première mission de terrain à Églantine. Pour les agents républicains, le temps presse car les troupes de l’Empereur sont sur le point de trouver l’arme absolue qu’ils sont venus chercher dans le fin fond du Mexique.

Apparemment, les auteurs se sont toujours autant amusés à déformer, sans pour autant la dénaturer, la technologie du XIXè siècle afin de donner naissance à des véhicules et gadgets tout à fait extravagants mais tout à fait plausibles si nos ancêtres avaient poussé leur technologie dans ses derniers retranchements. Cet album fourmille ainsi d'un grand nombre d'idées originales tels que le bombardier-dirigeable, le tank tout terrain (le tout à la vapeur d’eau !), des ailes-delta pour parachutiste, une mitrailleuse gatling améliorée, une banque de données de la taille d’une bibliothèque, etc. L’aspect steampunk, plus que réussi, donne au récit une grande richesse graphique et scénaristique.

Quant à l’intrigue, Duval y a mis tout son talent de conteur car jamais un temps mort ne vient perturber ce récit d’aventures et d’actions, dopé à l’adrénaline. Tout comme son dessinateur, il prend plaisir à intégrer les aventures de ses héros dans l’Histoire avec un grand H, sans que celle-ci ne soit (trop) déformée. Maîtrisant parfaitement le suspense, Duval arrête son histoire là où le premier album avait commencé laissant la porte ouverte à de nombreuses évolutions.

Duval et Gioux confirment donc la bonne impression que nous avait laissé le premier numéro lors de sa parution en janvier 2004. Le mélange entre aventure, espionnage et steampunk a pris et on attend désormais qu’une seule chose : la suite !



>> Voir la preview
>> Voir la chronique du tome 1, Zelda

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Hauteville House
2. Destination Tulum

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (210 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    cachou Le 05/04/2012 à 21:02:30

    Le premier était déjà pas mal du tout mais ce second est encore mieux.
    En effet nous retrouvons Gavroche qui tente par tout les moyens de récupérer l'objet spécial.
    Un dessin vraiment sympas et une histoire qui varie entre western et science fiction.

    telechamp Le 30/08/2008 à 14:03:24

    Toujours, ce mêmes mélanges dans Hauteville House, ce cocktail étonnant, cette fois-ci, c'est le tome N°2, on progresse dans l'histoire, on en sait plus !!!!


    A LIRE ABSOLUMENT : 8/10 pour la série complètes, beaux déssins, et belles couleurs sont également encore aux rendez-vous... On est préssés, d'être aux tomes 3, ce Steampunk, est très prenant.

    Vales Le 21/10/2007 à 18:53:14

    On remarque en premier lieu la très belle couverture de cette album.

    Sur le plan scénaristique, cet album se densifie en faisant intervenir les américains en pleine guerre de sécession. Les alliances se nouent. Il nous livre aussi des réponses à des questions restées pendantes dans le premier opus. Le scénario est parfaitement maîtrisé.

    Christophe C. Le 08/02/2007 à 12:02:07

    L'histoire de ce second album est très bien maitrisée. Que ce soit au niveau des révélations, de l'action ou du rythme tout est là savament dosé et les enchainements sur les divers personnages intervenants dans l'intrigue passent comme une lettre à la poste. On passe un excellent moment et chaque tome donne envie de lire le suivant. Le dessin quant à lui s'est amélioré et la mise en couleur est superbe. Bref j'adore cette série.

    jcduce14 Le 24/09/2006 à 09:39:55

    Mouarffff...
    Je me suis un peu laissé avoir par le marketing promo fait autour du lancement du tome 3 (faux journal dépoque distribué à Forum, bien fichu).
    J'ai acheté les tomes 1 et 2 et je suis pas radicalemnt emballé par les dessins. Le scénar est prenant mais avec une idée de background aussi sympa je suis déçu qu'on en reste à une course poursuite d'agent secret. Il y a des visions d'anticipation technologique bien dans le ton et aussi des foutages de gueule (poupée automate aussi douée que Terminator en 1860 et quelques).
    Bref cette série a intéret d'être longue (elle en a les moyens) pour planter tout le décor et donner de la densité à d'autres personnages que cet énervant et stéréotypé James "Gaveroche" Bond.

    safedreams Le 12/01/2006 à 09:50:07

    idem que pour le un... C'est un peu trop décousu. Une trop grande succession de scénettes d'actions puis beaucoup de bavardages et action et blabla etc. Je ne trouve pas cette série très fluide et haletante à la lecture. Cela dit, les dessins sont superbes et l'imagination est au rendez vous.

    trafxo Le 03/12/2005 à 23:26:01

    hauteville house entraine le lecteur dans une aventure de SF a l'ambiance steampunk avec d'innombrable machine à vapeur.hommage a victor hugo avec le perso de Gavroche.Tres bon dessin au trait précis et heroïque de Gioux.ce second tome et tout aussi dépaysant et surprenant que le premier.
    Une tres bonne serie a lire au plus vite et a surveiller.

    philippe_grenier Le 06/10/2005 à 16:49:13

    Ce deuxième tome, tout comme une sélection d'albums parus lors de ce 10e anniversaire de la collection [B][i]"Serie B"[/i][/B], bénéficie d'une couverture superbe avec vernis sélectif. Dans le cas de cet album, le vernis a été appliqué sur la partie dessinée par Thierry Gioux, ce qui a pour effet d'augmenter l'effet de profondeur entre l'arrière plan (de Manchu, alias Philippe Bruchet - à ne pas confondre avec Philippe Buchet, le dessinateur de Sillage) et la passerelle ou se tient l'espionne Zelda. Il va sans dire que j'apprécie ce genre de présentation, qui donne une impression d'édition de luxe. Peut-être que dans quelques années, mon discours changera lorsque je me rendrai compte que l'absence de vernis se fera ressentir au niveau de la "fraîcheur" de l'album (vous avez déjà tous vu un vieux Tintin), mais pour l'instant j'en demeure tout à fait satisfait.

    Dans ces tomes, les auteurs nous font vivre une expérience d'anticipation telle qu'elle aurait été vue par des auteurs de science-fiction du milieu du XIXe siècle, à la saveur des oeuvres de Jules Vernes. Nous pouvons ainsi observer une très grande utilisation d'automates et de véhicules tous-genres à vapeur. Le cadre et la présentation de cette aventure est très agréable tant au niveau inventif des appareils et gadgets utilisés, qu'au niveau du dessin en général. Si l'on oublie les quelques cases où les perspectives semblent jouer un mauvais tour à Thierry Gioux, le dessin de celui-ci colle bien au monde dans lequel évoluent les personnages, et il est excellemment rehaussé par la coloriste Carole Beau qui est arrivée à un niveau de maîtrise remarquable de sa pallette de couleurs. Le scénario, quant à lui, de construction classique, est fondé sur un passé historique qui aurait pu être probable si quelques événements s'étaient produits autrements et certaines décisions avaient été prises de façon différente, et est agrémenté d'une touche de fiction à la Indiana Jones ou Tomb Raider.

    En résumé, Fred Duval nous offre une histoire d'aventure, de chasse au trésor et d'espionnage au rhytme très soutenu qui a eu droit à un excellent rendu de Thierry Gioux et Carole Beau.

    yvantilleuil Le 16/08/2005 à 12:05:42

    Les résistants républicains et l’armée de l’empereur Napoléon III continuent leur lutte en plein Mexique pour conquérir l’arme absolue au sein d’un temple Maya. L’espion républicain Gavroche, notre 007 local, s’en donne à coeur joie, se rapprochant petit à petit du mystère qui nous intrigue depuis le début, tout en échappant à l’armée napoléonienne et en déjouant les pièges de sa belle "alliée" Zelda.

    Les différents genres (western, aventure, fiction, historique, espionnage, ...) continuent à cohabiter à merveille au milieu de cette ambiance Steam Punk. Et que dire du dessin qui est un véritable régal pour les amateurs du Mexique, si ce n’est que c’est la couverture fabuleuse de ce deuxième tome qui m’a donné envie de commencer cette série des plus surprenantes.

    Ce deuxième tome ne poursuit pas seulement brillamment un premier tome prometteur, il a également la perversité (prévisible) de ramener le lecteur au début du premier tome, le laissant sur sa faim jusqu’à la parution du troisième tome qui devrait clôturer ce premier cycle. La boucle est donc bouclée, mais le mystère loin d’être percé !

    chtiman Le 01/07/2005 à 09:10:13

    après avoir relu le tome 1 pour enchainer sur ce tome 2 dans les meilleures conditions, je ne suis absolument pas déçu par cette suite. Le scénario est plus dense je trouve, bien plus complexe que le tome 1 qui servait surtout de présentation. J'adore toujours autant les dessins de Gioux. Franchement, du tout bon.

    mattheo Le 27/05/2005 à 10:51:33

    Excellente suite. L'histoire avance bien, on s'arrete presque ou le tome 1 a commencé. J'aime bien cette univers décalé qui traite de faits historiques sous fond de Steam-Punk, la couverture en ton sépia est en parfaite adéquation avec l'histoire et c'est bourré d'anachronismes, et plein de clins d'oeil cinématographique, de plus la p'tite Zelda a un côté Salma Halyek qui n'est pas pour me déplaire.
    Vivement le tome 3.

    jimmypage Le 26/05/2005 à 22:09:02

    Je viens de le lire (dévoré hier soir, en rentrant de chez ma libraire chérie). Alors, que dire, sans paraître en faire trop... Déjà, du point de vue scénario, l'histoire avance bien et certaines boucles crées par le tôme 1 sont habillement refermées. On en apprend un peu plus sur la fameuse arme absolue, sans pour autant en connaître la nature (réponses au T3?). Les héroïnes féminines sont attachantes, on peut percevoir quelques doutes et faiblesses dans leurs vécues, contrairement à notre irréductible gavroche très "mystères de l'ouest".
    Visuellement c'est un régal, dirigeables, véhicules, décors, le plaisir visuel ne manque pas (quelle couverture!!! probablement dans le top 5 de cette année).
    L'attente fut longue, mais récompensée par une bd de qualité.
    L'attente sera (re)longue...