Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kivu

08/11/2018 2895 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

D irecteur exécutif détaché sur le terrain, François pensait avoir décroché la timbale en recevant cette promotion. Pensez-vous, organiser et gérer l’approvisionnement du coltan pour toute la compagnie, directement sur place au Kivu en République Démocratique du Congo. Une fois arrivé à Bukavu, la réalité va se révéler nettement moins stimulante. Corruption, abus et massacres, il pourrait se retrouver en fait à agir comme un acteur principal d’un des plus gros scandales industriels du XXIe siècle. Au milieu de ce chaos, quelques justes, comme les Dr Mukwege et Cadière, tentent de soigner les plaies et les âmes de ceux qui ont eu le malheur de croiser les forces de « contrôle » de l’exploitation de ce précieux minerai.

Jean Van Hamme sort de sa retraite et propose un récit cri du cœur oscillant entre documentaire et fiction. Peuplé d’archétypes (le héros-candide, le cynique revenu de tout, les jeunes victimes innocentes, les bons docteurs, etc.), le scénario n’est qu’un prétexte pour présenter et dénoncer le drame qui entoure la production des matières premières indispensables aux gadgets de la vie moderne. Si la lecture est édifiante et extrêmement documentée, elle se révèle rapidement rébarbative sur le plan dramatique tant les émotions sont surjouées et les rebondissements téléphonés. Cependant, grâce notamment à la très belle introduction signée par Colette Braeckman, le message passe et c’est bien là l’essentiel !

Pour illustrer ces événements durs et remplis de violences parfois insoutenables, Christophe Simon a choisi une approche ultra-réaliste. Le résultat est carré et aurait été presque impersonnel si ça n’avait été des protagonistes. Le dessinateur leur offre la part belle et les dépeint avec, certes, une précision toute photographique, mais également une humanité et un respect des plus déférents. Sur un autre plan, il est regrettable que si peu d’espace ait été laissée au cadre géographique. Les quelques rares vues panoramiques peinent à rendre l’immensité et la beauté de cette région si peu montrée que ce soit en BD que dans les médias.

Kivu ne changera sans doute pas beaucoup la situation tant les enjeux du coltan sont immenses. Par contre, l’album joue parfaitement son rôle de sonnette d’alarme et saura certainement éveiller les consciences dans le grand public.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Kivu

  • Currently 4.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (48 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 12/01/2020 à 18:17:28

    Province de Sud-Kivu (RDC), deux heures après le lever du soleil

    Le colonel Ernest Malumba s'adresse à ses troupes qui vont attaquer un paisible village sans défense : « Les femmes et les gamines violées et mutilées devant leur famille. Les hommes à partir de douze ans faits prisonniers. Les mains coupées pour ceux qui résistent. Les bébés et les vieillards, brûlés dans leur cahute, morts ou vifs. »


    Deux jours plus tard dans une capitale occidentale

    Le directeur de Metalurco, grosse multinationale active, notamment, dans les métaux rares, s'adresse à François Daans, jeune ingénieur belge de 28 ans, quadrilingue et sorti ingénieur des mines de l'Université Libre de Bruxelles avec GRANDE DISTINCTION : « Notre… Ahem… Principal directeur de production, le colonel Ernest Malumba, est mort il y a deux jours dans l'exercice de ses fonctions. Je veux que vous lui trouviez un remplaçant. »


    Critique :

    Le scénario de van Hamme est solide comme un roc. L'homme sait y faire. Il est le scénariste le plus lu de la BD franco-belge. Il nous entraîne en République Démocratique du Congo dans une aventure pleine d'action (c'est du van Hamme, quoi !) mais qui repose, hélas, sur de bien tristes réalités. Vingt ans que les paisibles populations du Kivu subissent les exécrables exactions des groupes armés, bien souvent issus du Rwanda voisin, qui sèment le chaos avec à leur tête des « colonels » autoproclamés. Vingt ans que le monde entier s'en fout du sort de ces populations ! Une seule chose importe vraiment : l'extraction du coltan sans lequel nos GSM et autres smartphones auraient du mal à fonctionner. D'ailleurs, au Kivu, il y a bien d'autres richesses, mais aucune ne profite à la population, bien au contraire, ce sont ces fichues richesses qui attirent le malheur sur leurs têtes.
    Mais à côté de ces individus crapuleux, on trouve des êtres exceptionnels qui, au péril de leur vie, tentent de sauver des existences et de réparer les atrocités causées par des pousse-au-crime qui terrorisent leurs propres troupes qui comptent un nombre important d'enfants soldats. C'est ainsi que dans la BD, on découvre le travail du célèbre docteur congolais Denis MUKWEGE, chirurgien gynécologue, fondateur et directeur médical de l'hôpital de Panzi au Sud-Kivu, l'homme qui « répare les femmes ». Autre personnage, bien réel, Guy-Bernard CADIÈRE, professeur de chirurgie à l'Université Libre de Bruxelles est l'un des inventeurs de la chirurgie minimale invasive. Il opère régulièrement avec le docteur Mukwege à Panzi.

    Un petit mot à propos de Christophe SIMON, le dessinateur qui, bien qu'encore jeune, s'est déjà illustré en reprenant dans plusieurs albums les personnages de Jacques Martin : Orion, Lefranc, Alix. Il a mis la main à la pâte pour Corentin… Bref, un homme qui a déjà fait ses preuves et qui, ici, crée ses propres personnages pour un « one shot ».

    Ma seule déception concerne la mise en couleurs d'Alexandre Carpentier qui date d'un autre âge. de grands aplats d'une seule couleur…

    Cette bande dessinée, pleine d'action, est aussi un reportage, un témoignage… A lire absolument si l'Afrique, l'actualité, les conflits contemporains vous intéressent, ou tout simplement l'action !

    Eric DEMAISON Le 10/07/2019 à 18:34:17

    Le sujet nous plonge dans ce Congo affreux où la violence est omniprésente et où les populations souffrent. Très bon sujet d'actualité.
    Cette BD m'a fait penser aux histoires que je lisais dans les revues de BD des années 60/70 et leurs volontés éducatives et d'ouverture sur le monde. C'est du travail très soigné et pour tout public (7 à 77 ans!).

    bd91130 Le 26/04/2019 à 18:01:56

    La BD devient parfois un formidable outil d'éducation, d'information, de découverte. Comment appeler ce type d'album ? Reportage, document, manifeste, cri de révolte ? Bien évidemment, demander un scénario à Van Hamme est la meilleure façon d'être sûr de toucher le lecteur. Une situation lointaine vaguement entendue aux infos, une région qui n'est qu'un nom, un prix Nobel de la paix vite oublié dans le flot des évènements du monde. Et puis là, un livre, et tout ça prend corps, devient réalité. Une réalité terrible. Servi par un dessin à la hauteur. Bravo pour ce formidable album témoignage !

    herve26 Le 03/12/2018 à 14:54:20

    J'avais un apriori négatif sur cette bande dessinée, sans doute en raison d'un dessin daté trop années 70, à mon goût et d'un scénario que je pensais être beaucoup plus centré sur le personnage de Denis Mukwege, qui sera désigné comme "prix Nobel de la paix 2018"
    Finalement, j'ai passé un agréable moment de lecture même si l'histoire est tout de même assez dure et cruelle. Je regrette juste que la préface de Colette Braeckman fasse un peu redondance avec la présentation que l'on fait de l'économie du Congo à notre ingénieur des mines, dans les premières pages de la bande dessinée.
    Sinon, Van Hamme nous livre un scénario béton, qui allie aventures et guerre économique, sujets de prédilections pour lui,
    Le tout sur un fond social et politique très instructif. J'ai appris pas mal de choses en lisant cette bande dessinée, et pas seulement l'existence du fameux docteur Denis Mukwege !
    Bref, une très bonne surprise.

    kingtoof Le 22/10/2018 à 07:38:48

    Plus un documentaire choc qu'une BD.
    Un livre sur cette région de l'ancien Zaïre qui a toujours subie les excès / ravages de la mondialisation : bois, puis caoutchouc, puis actuellement les métaux rares...
    Ajouter à cela, que cette région est excentrée dans l'immense République Démocratique du Congo, et à comme voisin un petit pays "prédateur" appelé Rwanda à la recherche de terres et de richesses...
    Vous obtenez l'enfer sur Terre et certainement une des régions la plus inhospitalière au monde.
    Un livre hommage aux victimes des atrocités commises par les groupes armées (soutenues par certains gouvernements et certaines multinationales) et un livre hommage également aux hommes et femmes qui essaient de "réparer", de répandre le bien dans cet endroit où la cruauté et la loi du plus fort règnent.

    Freedom64 Le 22/09/2018 à 13:28:00

    Un BD rare, à lire absolument et à partager autour de vous.
    C'est un témoignage sur ce qui se passe actuellement dans certaines région du Congo et dont on ne parle pas assez. Et il faut que cela cesse.
    En plus Van Hamme nous raconte cette histoire avec un scénario de haute volée et Simon nous la met en scène avec un très grand talent.

    kafou Le 18/09/2018 à 23:29:38

    A lire , tout simplement.
    Une bd engagée, j'ai été agréablement surpris par le sujet et je ne suis pas déçu. Beaucoup de choses à apprendre encore de Kivu.