Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'odyssée d'Hakim 1. De la Syrie à la Turquie

29/10/2018 4813 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

P rofondément choqué, voire ébranlé, par la tragédie des migrants, Fabien Toulmé a décidé de faire sa part pour donner un visage à ces millions de déplacés fuyants guerre et misère. Grâce à un ami journaliste, il a pu rencontrer Hakim, un réfugié syrien fraîchement établi en France après une épopée de plusieurs mois d’Orient en Occident. Voici son histoire.

Raconté à hauteur d’homme, ce récit édifiant permet d’entrevoir de matière frontale ce qu’a pu endurer ce héros involontaire. Ce dernier, un monsieur Tout le monde, va, tour-à-tour, être témoin des premières manifestations à Damas, se faire arrêter et torturer par la police secrète avant de tout quitter – famille et entreprise – pour sauver sa peau. Liban, Jordanie, Turquie, les premières étapes de son exil vont le voient être exploité et humilié par des employeurs peu scrupuleux et constater l’apparition et la multiplication des regards malveillants de ceux à qui l’étranger fait peur. Heureusement, il peut compter par la diaspora syrienne pour trouver un peu de réconfort quand les autres portes se ferment à lui.

Le travail quasi-pédagogique de l’auteur des Deux vies de Baudouin est remarquable de précision et d’humanité. Avec un trait qui rappelle celui de Guy Delisle et Max de Radiguès, le dessinateur dépeint clairement cette fuite vers une vie possible à défaut d’être meilleure. Par contre, l’effet d’identification recherché par Toulmé dans son préambule est moins immédiat. Le ton totalement neutre de la narration manque de tranchant. Sans aucun recul ou autre point de vue que celui d’Hakim, cet opus ressemble beaucoup à un témoignage comme il en existe malencontreusement des milliers dans les archives du HCR. Le constat est dramatique, mais il ne fait que s’ajouter à la pile. Sur le même sujet, des ouvrages tel que La fissure, Une métamorphose iranienne ou le tout récent Prendre Refuge transmettent, grâce à des choix artistiques audacieux et volontaristes, des émotions et des ressentis d’une manière nettement plus convaincante.

Cri du cœur et démonstration implacable de ce qu’est le déracinement, L’Odyssée d’Hakim pèche un peu par la forme. Il s’agit néanmoins d’une lecture indispensable pour mieux comprendre les autres et leur quotidien.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'odyssée d'Hakim
1. De la Syrie à la Turquie

  • Currently 4.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pysa Le 27/12/2019 à 23:58:21

    Fabien Toulmé raconte la vie d'Hakim, jeune réfugié syrien. Un réfugié parmi tant d'autres mais dont la vie est un périple incroyable. Ce premier tome d'une trilogie raconte le départ puis les passages au Liban, en Jordanie puis en Turquie. Les dessins sont simples et expressifs et l'histoire émouvante. Un témoignage édifiant.

    Au Fil des Plumes Le 23/08/2019 à 11:31:58

    Fabien Toulmé avait su me toucher avec Ce n'est pas toi que j'attendais. Ici, il renoue avec la BD et nous narre l'histoire d'Hakim, un jeune homme obligé de quitter la Syrie. Hakim devient donc un migrant. En traitant un tel sujet, Fabien Toulmé s'ancre dans l'actualité. Nombreux sont les gens qui quittent leur pays en guerre, contraints et forcés. Ce roman graphique permet de comprendre les différentes étapes de cette migration. De la décision douloureuse de quitter son pays à l'épopée dangereuse pour atteindre la France, Fabien Toulmé ne nous épargne rien. On découvre alors la triste réalité, celle de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants.

    Le récit est très prenant. Le personnage d'Hakim dont Fabien Toulmé recueille les propos est très émouvant. Très vite, on s'attache à lui, on admire son courage et sa force de caractère. Certains passages m'ont un peu rappelée L'Arabe du Futur de Riad Sattouff notamment dans certains aspects culturels et religieux mais également dans l'esthétique.

    Cette dernière est plutôt sobre. Fabien Toulmé opte pour le noir et blanc. Il y a peu de détails ce qui met en valeur les propos.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    Rody Sansei Le 16/09/2018 à 07:39:15

    Dans la veine de L’arabe du futur, cette BD raconte la vie d’un homme et de sa famille en Syrie, mais en se focalisant sur les régimes post 1990 (Assad père dans ce premier tome, puis viendra le régime du fils dans les 2 tomes suivants). C’est donc le témoignage poignant d’un migrant ayant fui la Syrie pour venir en France. C’est dur, sans pathos, raconté tel quel (avec très peu de mise en scène scénaristique).

    Une BD indispensable à mettre entre toutes les mains, y compris celles des décérébrés qui ne comprennent rien au « problème » actuel des migrants.

    Et accessoirement, un conseil de lecture pour tous les collégiens et lycéens, dont cette sombre période n'est que peu ou pas abordée par l'éducation nationale.