Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

À la vie à la mort ! 3. Morts ou vifs !

25/10/2018 2693 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D ernier baroud pour Pierre Loutrel et ses complices. La paix et une certaine normalité revenue dans la République, ces voyous retournent aux « affaires » en ciblant particulièrement les convoyeurs de fonds et les bijouteries. La fête ne durera pas longtemps, car la police a décidé d’utiliser les gros moyens pour mettre un terme aux agissements criminels de l’ennemi public numéro un.

Rodolphe et Gaël Séjourné clôturent avec élégance À la vie et à la mort !, triptyque retraçant la vie tumultueuse de Pierrot le fou. Comme dans les autres tomes de la série, ce troisième album regarde vers le passé et retrace des étapes qui ont mené le meurtrier à son trépas. Petite nouveauté, la narration lorgne également vers les années qui ont suivi la mort du gangster. En effet, le scénariste n’a pas oublié le reste de la bande et détaille le devenir de cette brochette de malfrats. Il élargit ainsi son propos et dresse un portrait plus général du monde interlope français des années trente et quarante, une génération traversée par la Guerre et l’Occupation. Soigneusement réalisé et s’offrant même quelques petits clins d’œil au cinéma et à la littérature de l’époque, l’ouvrage s’avère efficace et agréable à parcourir. Également positives, les couleurs chaudes et très bien dosées de Jean Verney renforcent l’excellente atmosphère générale de cette biographie.

Morts ou vifs ! À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler. Pierrot le fou aura marqué les esprits de son temps et particpé à définir un archétype culturel encore largement en usage aujourd’hui.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

À la vie à la mort !
3. Morts ou vifs !

  • Currently 3.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 16/12/2018 à 16:17:26

    Ce dernier volet est toujours aussi bon, le graphisme toujours une belle réussite et la manière choisie par Rodolphe pour conter l’histoire de Pierrot le fou captive de bout en bout.

    Il est indéniable que Pierre Loutrel a une certaine dose de courage. Forcer les contrôles de police pour porter secours à ses compères encerclés par la police et l'armée ce n’est pas donné à tout le monde.

    Après la bêtise et/ou la malchance va mettre fin à la furie Pierrot le fou. Suite au braquage d’une bijouterie il va lui-même se tirer dessus en rangeant son revolver dans son pantalon. Cela lui sera fatal. Ses amis vont l’enterrer, ni vu ni connu, sur une petite île de la seine près de Limay faisant croire ainsi à la police qu’il est toujours vivant.

    La suite de la BD raconte comment un à un les anciens complices vont se prendre dans les mailles des filets policiers. Trois ans après le décès, une ancienne connaissance de Loutrel dévoilera le pot aux roses à la police.

    Au final, nous avons là un excellent triptyque !