Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Renaissance (Duval/Emem) 1. Les Déracinés

22/10/2018 2243 visiteurs 6.8/10 (6 notes)

J ust married ! À peine le temps de célébrer leur union que Swänn et Säti, deux extraterrestres originaires de Näkän, une des planètes majeures de leur fédération, sont mobilisés par leur gouvernement pour aller épauler l'espèce humaine complètement dépassée par les bouleversements climatiques, et par conséquent, en voie d'extinction. Sur instructions hiérarchiques et au sein d'un gros contingent, le jeune couple est dispatché l'un et l'autre à l'opposé du globe. La question est de savoir comment ils vont être accueillis. L'embarquement est immédiat.

« L'humanité s'éteint, mes frères, mes sœurs... » - Message diffusé sur les radios.

Fred Duval (Carmen Mc Callum, Travis et Hauteville house) en visionnaire alarmant, anticipe sans prendre véritablement de risques sur ce qu'il pourrait bien advenir d'une Terre, laquelle, à force d'être malmenée par des civilisations insouciantes et irrespectueuses, pourrait bien finir par rendre l'âme. Partant de ce principe presque inéluctable, à l'inverse des clichés habituels et des idées reçues, l'auteur met en scène des "nakaniens" pacifistes dont les seules préoccupations et motivations ne sont pas l'envahissement et encore moins l'hostilité, mais plutôt l'apport d'une aide et le sauvetage des populations terriennes en périls. Renaissance appuie là où ça fait mal puisque l'accent est mis sur une confrontation abrupte, qui une fois de plus et sans aucune exagération, souligne la stupidité et l'agressivité de l'espèce humaine. L'autre originalité du scénario réside dans la narration qui est faite par les deux acteurs et leurs congénères, ce qui permet au lecteur d'apprécier leur culture et mode de vie, ainsi que de prendre également le recul nécessaire pour analyser les événements dramatiques décrits.

L'album s'ouvre sur des couleurs éclatantes assises sur des décors variés et envoutants. Mathieu Ménage dit «Emem» (Carmen Mc Callum, Jour J) semble par endroits avoir négligé quelques détails qui auraient donné un peu plus d'envergure à ses planches, notamment sur certains arrière-plans. Dommageable également, le manque de forme singulière des étrangers venus à la rescousse, et dont l'apparence physique est semblable à l'espèce humaine. Néanmoins, que ce soit à travers l'univers martien ou celui du monde ravagé par les éléments, bien secondé par Fred Blanchard en charge du design, le graphisme demeure très plaisant à parcourir et procure un indéniable dépaysement visuel.

Les déracinés, premier acte d'une trilogie, se contente d'une bonne entrée en matière, mais aura besoin de rebondissements pour étoffer sa trame et susciter davantage l'engouement.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Renaissance (Duval/Emem)
1. Les Déracinés

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 22/11/2018 à 14:22:17

    Fred Duval est le grand Manitou de la SF d'anticipation. Depuis des années il propose régulièrement des ouvrages et des séries qui sont toujours rattachées à l'histoire ou au principe même de l'anticipation et de son "et si...". Uchronies, dystopies, anticipation sont des variantes d'un principe: utiliser des variations pour parler d'aujourd'hui.

    C'est ce qu'il fait dans sa nouvelle série (courte) avec le dessinateur de la saga Carmen Mac Callum, le talentueux Emem (qui a remplacé Gess, dessinateur d'origine). La couverture vraiment réussie et intrigante a beaucoup fait parler d'elle et la communication efficace (avec une couverture au texte "extra-terrestre" par exemple) donne très envie de savoir ce que sont ces extra-terrestres.

    Le travail de préparation graphique est conséquent. Ce n'est jamais évident en SF tant le mauvais goût et le déjà-vu peuvent très vite pointer le bout de leur nez... Ici pas de faute de goût même si le choix assez classique d'un univers E.T. très coloré peut paraître facile. Le projet étant une BD SF grand public les auteurs n'ont vraisemblablement pas cherché à déranger mais plutôt à assurer un design classieux, aidé par la jolie patte du dessinateur. Le plus intéressant visuellement repose sur la science des visiteurs et notamment les vaisseaux asymétriques.

    Le grand intérêt de cet album est de nous proposer à la fois une inversion (les humains sont colonisés en tant qu'êtres inférieurs) et une projection de l’interventionnisme onusien et occidental sur notre monde actuel. Dans une Terre dévastée par les catastrophes climatiques issues (on ne suppose) de l'action débridée du capitalisme industriel et mercantile, une civilisation supérieure vote l'intervention (dans le cadre d'un protocole très stricte), afin de sauver la civilisation humaine car elle dispose d'un élément particulier qui pourrait enrichir toutes les espèces: la capacité artistique des humains. Ce premier tome est très linéaire bien qu'il superpose l'intrigue en cours avec un long flashback expliquant comment le protagoniste extra-terrestre en est venu à participer à ce corps expéditionnaire.

    Le contexte planétaire est très proche de l'univers pessimiste et cynique de Travis/Carmen Mac Callum. Deux familles humaines seront les témoins de l'intervention et aux premières loges des écueils d'une préparation naïve. Duval touche là les déboires des interventions américaines mal préparées en mode "zéro morts" et où la violence basique à l'arme blanche peut remettre en cause l'armée la plus moderne en attaquant au moral. Malgré leur supériorité scientifique et technique absolue, les envahisseurs doutent de la pertinence de leur arrivée, de l'accueil sombre qui leur est réservé malgré leur pacifisme affiché... On ne peut forcer une population malheureuse à être secourue. C'est en substance cette constante que Fred Duval nous rappelle avec cet album hautement politique qui donne envie de connaître la suite.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2018/11/14/renaissance-les-deracines

    thieuthieu79 Le 20/11/2018 à 22:32:46

    Une nouvelle série de science-fiction très prometteuse qui casse les codes du genre, puisque ce sont nos amis extraterrestres qui viennent de Nakan à la rescousse de La Terre qui est mourante.
    Après une introduction et une présentation du contexte coté humains puis coté Nakan, c'est la rencontre des 2 et le début des événements qui conduiront vers le fil directeur de cette trilogie.
    Je trouve l'ensemble bien construit et très prenant. On s'intéresse et on s'inquiète vraiment du sort de La Terre car, nous lecteurs, y sont avant tout habitants.
    Coté dessins, une magnifique couverture d'album, et des planches soignées, détaillées et magnifiquement mises en couleur que ce soit coté Terre ou coté Nakan.
    Je pense que la suite sera à la hauteur de ce premier tome.
    J'apprécie vraiment toutes ces petites séries de 3 ou 4 tomes qui voient le jour et qui souvent (du fait d'un nombre d'albums limité) vont à l'essentiel et s'en retrouve relativement bien construite et intéressante.

    MAL75 Le 27/10/2018 à 15:24:35

    "un très bon album servi par de bons dessins", le résumé de kurdy1207 est tout à fait approprié. Vous aimez la BD de science fiction ? A lire d'urgence !

    kurdy1207 Le 16/10/2018 à 13:49:24

    Des extra-terrestres qui viennent au secours des terriens, l’idée est plutôt bonne. Mais voilà, les hommes ne font pas confiance aveuglément à ces sauveurs venus de l’espace (on ne se fait déjà pas confiance entre nous…). Ces chers E.T. veulent pacifier la terre et tout ce que nous pouvons leur souhaiter c’est… bon courage !

    Nous avons là un très bon album servi par de bons dessins. J’espère que la suite sera du même niveau.

    Blueberry13 Le 14/10/2018 à 10:08:35

    J'ai un goût particulier pour les couvertures et celle-ci parle a mon âme d'amateur de SF.
    Un bon tome d'introduction, une dose d'humour agréable (le co-pilote, l'IA de la voiture...).
    Un récit original qui pour une fois fait l'inverse de l'habituel, l'invasion extra-terrestre est salvatrice.
    Les thèmes le sont un peu moins mais parsèment subtilement l'album sans nuire au récit.
    Dessins et couleurs réussit (bien que j'ai un peu de mal sur les visages mais rien de gênant). La partie sur la planète Alien est au contraire une force de l'album.
    De la SF humaniste et j'attends la suite !!!
    Espérant ne pas être déçu.

    Alexup Le 13/10/2018 à 09:51:51

    Je ne poste généralement pas d'avis, ne me sentant pas forcément légitime, mais au vu de ma lecture et des avis précédent dans lesquels je ne me retrouve pas (sauf celui de biggyjay) je me devais de rapporter mon opinion.

    Concernant le scénario, je l'ai trouvé bon. Le point de vue croisé entre deux civilisations rappelle les débats moraux/sociaux sur l'ingérence. J'ai apprécié le temps laissé à l'installation des personnages pour qu'on s'y attache.
    De plus, le petit Cliff de la fin sur un 3e camp rend les choses beaucoup plus intéressantes.

    Coté dessin, le style d'Emem m'a beaucoup plu, les personnages sont de bonne facture, les décors superbes et on peut voir la précision dans les traits.
    Seul petit bémol, la couleur que je trouve parfois très à propos et servant le dessin, et parfois un peu moins "fignolée". C'est je pense, là où le dessinateur peut encore progresser.

    Je suis prêt pour un T2, un T3, et plus encore.

    ALICECOOPER Le 08/10/2018 à 21:49:56

    Cet album m'a plu un peu parce que j'aime la science-fiction mais je vais le considérer pour l'instant comme une introduction qui, je dois le reconnaître, ne m'emballe pas trop. C'est fade, il y a quelques très belles planches et outre des incendies et une invasions d'extra-terrestre gentils, il ne se passe pas grand chose. Les idées véhiculées qu'on y retrouvent commencent sérieusement m'énerver et elle gâchent à mon goût beaucoup dans cette BD. Je n'ai malheureusement pas confiance dans la suite de cette série. Une autre sortie de ce mois, assez parallèle sur le thème m'a beaucoup plus enthousiasmé.

    Aegidius Le 08/10/2018 à 09:56:53

    Un album qui pourrait être intéressant si on passait sur le discours un peu mièvre, recyclage de bons sentiments repris des leçons de morales les plus maladroites du cinéma américain : "il faut que les gens s'aiment" ("le cinquième élément"), "il faut aimer la nature" ("Avatar"). Au final, le plus intéressant ce serait, non pas ce qui se passe sur Terre, mais plutôt ce qui se joue en coulisse d'un point de vue politique, côté extraterrestre. Espérons que les deux albums suivants en montreront plus car là on passe de "ça discute sur la possibilité d'une intervention" à "bonjour les terriens, nous sommes Renaissance". La première intervention qui aurait pu avoir un lieu un siècle auparavant titille aussi ma curiosité et serait un bon pendant d'un point de vue du débat sur la décision d'intervention (pourquoi non il y a un siècle ? / pourquoi oui aujourd'hui ?). Une bonne idée de base mais, pour l'instant, moyennement exploitée.

    kergan666 Le 07/10/2018 à 17:50:29

    tout d'abord bravo pour la couverture que je trouve belle et accrocheuse.
    ensuite, la vision de ces extraterrestres plus proches de ceux que l'on voit dans la série sillage que dans la guerre des mondes est sympathique.
    les couleurs et les dessins sont très correctes et plaisant.
    cette vision de la terre dans u future proche est assez réaliste et dans l'ordre du possible.
    le seul petit défaut pour moi se situe au niveau des dialogues que je trouve relativement peu adaptés.
    en effet la manière de s'exprimer des extraterrestres est trop humaine, trop proche des soldats dans les films américains.
    c'est juste un ressenti mais c'est la seule chose qui m'a réellement déplut.
    sinon, c'est un très bon début de série.
    vivement le prochain

    biggyjay Le 07/10/2018 à 13:26:04

    À l’inverse du lecteur ayant rédigé la critique précédente, j’ai adoré cet album car il est très bon. À plus d’un titre, d'ailleurs.
    Tout d’abord, le récit est original. L’invasion d’une Terre mourante vue par des extra-terrestres. Tout un programme ! Au rayon des points positifs (et pour défaire les propos du critique précédent), le background et les dialogues. Le background nous projette depuis notre époque et les dialogues si brefs soient-ils évoque sont en accord avec une époque future (et oui, on ne parle plus comme nos grands parents alors imaginez nos petits enfants). Il y a ensuite les Näkän, en qui je perçois une idée utopique de ce que pourraient être des humains (presque) parfaits. Vont-ils le rester ?
    Autre point positif, le dessin. J’ai découvert Emem sur les deux cycles de Carmen McCallum qu’il a dessiné et durant cette période, son dessin s’est affirmé et sa maîtrise de la série aussi. Là, il est au commande d’une série 100% originale et c’est réussi. Fred Blanchard, parsème les cases de ses créations et personnellement, j’en redemande.
    Voilà la critique d’une série qui s’annonce, pour moi, d’un très bon niveau comparable aux meilleurs comics indés.
    Avis aux 3 auteurs, vivement la suite !

    TEDDY BULL Le 05/10/2018 à 15:56:17

    Cela devient de plus en plus difficile de lire ces espèces de récits aux dialogues en "broken French", sans queue ni tête: franchement je n' ai pas accroché, c'est trop mal écrit ! Et on ne rentre pas dans l'histoire … Sans compter qu'il faut s'envoyer tous les détails de la cérémonie de mariage chez les extra-terrestres étalés sur 20 pages … De plus le dessin est un peu froid, avec un côté mal fini qui fait penser à certains comics indépendants US. Une question : mais que fait donc Blanchard dans ce trio, si ce n'est porter le café aux deux autres ?