Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Violette Morris, à abattre par tous moyens 1. Première comparution

18/10/2018 2133 visiteurs 7.0/10 (4 notes)

P ersonnalité atypique au destin troublé, Violette Morris (1893 – 1944) est avant tout une pionnière. Née dans une société où les femmes étaient considérées comme des citoyennes de seconde classe, elle n’a cesse de braver les interdits et imposer sa présence dans des activités jusqu’alors réservées aux hommes. Natation, athlétisme, pilotage (automobile et aviation), elle est partout. De plus, elle a très rapidement compris comment utiliser les médias à son avantage et était devenue une véritable « people » avant l’heure. Sa chute sous les balles des Résistants à la fin de la guerre en sera d’autant plus brutale. En choisissant la collaboration avec l’occupant, elle avait scellé son sort.

Aujourd’hui largement passée sous silence, Violette Morris réapparaît néanmoins de temps à autre dans des documentaires historiques ou des fictions (certains se souviendront du Droit chemin de Wilfrid Lupano et Morgann Tanco où elle fait une apparition tonitruante). Les archives d’État des années noires s’ouvrant petit-à-petit, Kris et Bertrand Galic se joignent à Hervé Loiselet (Le bruit de la machine à écrire), Philippe Saada (Juger Pétain) ou Pat Perna (Darnand le bourreau français) pour retracer au plus près une vie extraordinaire achevée dans l’infamie.

Imaginée autour de l’enquête menée par Lucie Gosselin (résistante devenue détective privée sur les traces des nombreux disparus du conflit et ancienne coreligionnaire de Violette), l’intrigue mélange habilement les époques alors que des zones d’ombre demeurent sur les réelles raisons de sa condamnation à mort par l'état-major des FFI à Londres. Retours en arrière purement biographiques, portrait réaliste de la condition féminine durant le premier tiers du XXe siècle et, quand même, un véritable suspens qui se construit tranquillement, la lecture est prenante, quoique touffue par moments. Sans jamais tomber dans l’hagiographie ou le témoignage à charge, les scénaristes font preuve de beaucoup d’honnêteté et, sans doute, de tendresse envers cette femme d’exception.

Graphiquement, Javi Rey réalise un excellent travail de reconstitution. Très axée sur les protagonistes, la mise en page est particulièrement dynamique. Le dessinateur a posé sa « caméra » à hauteur du regard et plonge le lecteur au cœur de l’action. Cette astuce de mise en scène permet de faire digérer les quelques pavés de texte essaimés tout au long de l’album.

Même si le jugement est déjà tombé il y a plus soixante-dix ans, cette Première comparution s’avère totalement aboutie et convaincante.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Violette Morris, à abattre par tous moyens
1. Première comparution

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    biggyjay Le 23/12/2018 à 21:58:17

    Une petite histoire dans la grande !
    Ce morceau d’histoire, celle d’une femme atypique, surtout à cette époque, est une franche réussite. On découvre ce personnage, Violette Morris à la sincérité et au franc-parler incomparable. La narration est fluide et on ne s’ennuie pas un instant.
    Coup de chapeau à Javier Rey pour ses magnifiques planches et son style fin et travaillé qui donne tant d’expressivité aux personnages. Il rappelle un peu celui de Jordi Lafebre.
    Maintenant il me tarde de lire le Tome 2 pour connaître la suite de l’histoire de ce personnage hors-norme que fût Violette Morris.

    gargeek Le 22/10/2018 à 16:23:25

    Une très agréable surprise ! J'avais déjà beaucoup apprécié le Maillot pour l'Algérie, et je retrouve les éléments qui m'avaient plus : une histoire vraie, de l'humour, du suspens, un très bon sens de la narration, et le trait alerte de Javi Rey. Vivement le tome 2 !