Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E n balade dans la forêt ardennaise, Aulne trouve un caillou noir, lequel se transforme aussitôt en cheval. Kali, c’est son nom, peut parler, comme toutes les bêtes d’ailleurs. Ce premier tête-à-tête constitue le point de départ d’une folle aventure à travers l’espace, le temps, la réalité et les rêves. Le garçon traverse successivement les Vosges, la Grèce, une portion du Proche-Orient et de l’Afrique. Son périple est prétexte à de nombreuses rencontres avec des gens dont il découvre la culture et le quotidien.

Frédérique Rich propose un récit initiatique aux accents de conte philosophique. Dans cette fable, il est notamment question d’environnement, du respect de toutes les formes de vie et du sort des habitants des pays en voie de développement. Bref, toutes les nobles causes répondent présent. A priori, ce solide roman graphique de deux-cents pages en noir et blanc ne semble pas destiné à un jeune public, mais le ton sème le doute. Quand le héros affirme : « Petit caillou, on dirait bien que tu as le pouvoir d’éveiller les songes. Tu es à moi, je te garde », le lecteur adulte se questionne.

Le dessin se révèle la partie la plus forte de l’entreprise. L’encre et le lavis (et ce qui pourrait être de la craie) se mettent au service d’une illustratrice visiblement heureuse de se mesurer aux girafes, hiboux, serpents et autres bestioles qui peuplent la planète. Elle les présente passifs ou en action, en plans très rapprochés ou comme de lointaines silhouettes. Les personnages et les animaux sont fréquemment reproduits en transparence et c’est également réussi. L’autrice fait confiance à son coup de pinceau ; son choix de ne jamais excéder deux ou trois cases par planche témoigne de sa volonté d'accorder à son projet tout l'espace pictural dont il a besoin.

Un magnifique bestiaire, mais une histoire qui se prend trop au sérieux.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Cheval Caillou

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.