Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mozart à Paris

04/10/2018 1868 visiteurs 7.0/10 (1 note)

1778, Mozart débarque à Paris. L’enfant prodige y a connu le succès une dizaine d’années plus tôt. Devenu adulte, il s’y rend pour goûter la gloire. Le musicien est toujours brillant, il n’a cependant pas les habiletés sociales pour s’illustrer auprès des puissants, nobles, bourgeois et autres représentants du clergé. Il souhaite écrire un opéra, mais donne plutôt des cours de piano et compose des petits morceaux presque gratuitement alors qu’il ne mange pas à sa faim et que sa mère se meurt. Pour tout dire, l’intransigeant a du mal à se résoudre à adapter sa musique au « gusto » français.

Frantz Duchazeau a choisi de se concentrer sur une période déterminante, professionnellement et personnellement, dans la vie du génie. Bien que le récit soit généralement réaliste, l’auteur adopte fréquemment un ton allégorique. Le compositeur rêve qu’il marche sur un pont coloré, porté par des hommes en gris, ces derniers lui prodiguent des conseils, se moquent de lui ou le déséquilibrent en déconstruisant la plateforme. Le scénariste joue également avec la taille du héros. Habituellement minuscule (un peu comme s’il était un éternel enfant), il se voit par moments représenté comme un géant dominant la ville. Ces interludes mis à part, la chronique est factuelle, elle présente essentiellement les déboires d’un surdoué qui n’arrive pas à être reconnu comme tel, alors qu’il fait tout pour y parvenir... sauf des compromis.

Graphiquement, la représentation du protagoniste est banale ; avec ses courtes jambes et son long nez, il ressemble à une créature de Sempé. Les personnages semblent d'ailleurs, pour la plupart, être rapidement exécutés. En fait, dans cet album, ce sont les décors qui séduisent. L’artiste dépeint la capitale au XVIIIe siècle, celle des rues étroites et crasseuses, rendues de belle façon par des couleurs qu’il salit en déposant une fine couche grisâtre ; certaines vues aériennes de l’île de la Cité sont particulièrement impressionnantes.

Morale de l’histoire : tous ne peuvent pas briller dans la Ville lumière.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mozart à Paris

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    janharmony Le 07/02/2019 à 13:29:43

    Mozart à Paris montre à quel point Duchazeau est un auteur accompli. Virtuose avec toute une série de trouvailles/modulations graphiques, Duchazeau fait démonstration de la citation de Mozart qu'il reprend au début de son oeuvre : "Seuls les connaisseurs y trouveront satisfaction, mais de telle sorte que les non-connaisseurs puissent en être contents sans savoir pourquoi...". Mention spéciale également pour l'édition noir et blanc en grand format !