[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Tueur (Le) 5. La mort dans l'âme
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le tueur 5. La mort dans l'âme

17/11/2003 16223 visiteurs 7.5/10 (12 notes)

E voluant dans des eaux infestées de requins, le Tueur aurait du sentir autour de lui la présence de prédateurs aux dents plus acérées que les siennes. Touché au plus près de son intimité, il n'aura d'autres choix que d'éliminer un à un les individus qui osèrent compromettre sa retraite à Cayenne.
Vengeance ? Non, tout au plus l'assurance de mener à terme une vie plus paisible.
Suite à l'enlèvement avorté de Biscay, le Tueur, secondé par la mafia colombienne, rectifiera le tir. Séquestré et interrogé, le vieux notable lâchera les derniers éléments de l'affaire ainsi qu'un nom: Henri Worms.
La chasse allait pouvoir reprendre... et s'achever enfin.

Dernier chapitre de la série, La mort dans l'âme est un album séduisant, même s'il ne cultive pas un suspens à toute épreuve.
Graphiquement, Jacamon est en grande forme. Le style s'affine et la maîtrise des ambiances, des couleurs, procure un réel plaisir à la lecture. Le réalisme des modèles automobiles, de l'urbanisme et des armes inscrit un peu plus l'univers violent du Tueur dans notre propre quotidien. Cependant, la proximité avec le lecteur, crée dans Long feu, le 1er tome, ne semble plus être recherchée. Le mécanisme d'identification au héros se fait dès lors moins troublant. Le Tueur est désormais un personnage qui apparaît moins torturé, mais toujours aussi vindicatif. La fin est toute proche et il le sait. Il lui tarde de raccrocher les armes et chaque coup de feu tiré le rapproche un peu plus de sa retraite paradisiaque...
Les relations tissées entre les différents acteurs de la série, qu'ils soient ou non de ses proches , contribuent à leur manière à faire du monde du Tueur un environnement cohérent et complexe (à l'image de Antoine, policier injustement démis de ses fonctions qui, malgré ses principes, se liera d'amitié avec le Tueur).

Le scénario de cette conclusion, s'il n'amène aucun volte-face de dernière minute, reste un parfait exemple de narration dynamique. Le découpage temporel des scènes clés, un peu troublant au début, s'articule de la plus astucieuse des façons et fournit au récit un rythme fluide et palpitant. Au final, Matz nous dépeint une société malade de ses apparences, où le médecin, médiatique et estimé pour son action humanitaire, se révèle l'égal du plus minable des dealers. Peut-on alors s'étonner de la violence avec laquelle le Tueur règlera ses comptes ? Où se trouve l'hypocrisie ?
Avec La mort dans l'âme, Le Tueur trouve un dénouement de qualité en accord avec le niveau général de la série.

Par Nerhu
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.