Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

S erge, ancienne gloire de la télévision, dilue dans l’alcool le souvenir d’un fils disparu en mer. Un jour, il trouve sur son pas de porte Damien, seul survivant d’un naufrage qui a vu périr en mer son père et tant d’autres. Entre cet enfant persuadé qu’un monstre marin est la raison de la perte des siens et l’ancien présentateur s’engage une curieuse relation où l’un pourrait sauver l’autre…

Kraken vient d’Italie où il a reçu le prix du meilleur album italien au Romics 2018.

Emiliano Pagani et Bruno Cannucciari livrent ici un roman graphique à la psyché tourmentée. Il est ainsi question de culpabilité, celle d’un père responsable de la disparition de son fils ; de persécution, celle d’un enfant dont le tort est d’avoir survécu à une sortie en mer d’où la fine fleur locale n’est pas revenue ; d’obscurantisme, celui d’un village qui se cherche une victime expiatoire à la malédiction qui l’assaille ; de traditions, celles qui vous obligent à rester alors que vous rêvez de partir. Et puis, il y a le Kraken qui hante les eaux troubles des consciences présentes à défaut des abysses environnantes.

Sur cette métaphore maritime, Bruno Cannucciari développe une galerie de portraits qui portent leur âme à même la peau. Parfois à la limite de la caricature, le trait n’en demeure pas moins juste lorsqu’il s’agit de saisir toute la détresse d’un port de pêche moribond qui s’abîme dans le gris brumeux de journées sans espoir où les verts marins des nuits qui le submergent.

Au sein de cette communauté qui rejette au large ce et ceux qui lui sont étrangers, les monstres ne sont pas forcément ceux que l’on croit…

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Kraken (Pagani/Cannuciari)
Kraken

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 14/10/2018 à 09:53:17

    Une histoire très touchante qui nous montre à quel point les hommes préfèrent se noyer dans de vieilles croyances et légendes plutôt que d'accepter et d'affronter la réalité.
    De ce fait, les conséquences peuvent être terribles pour certaines personnes plus faibles et plus fragiles.
    C'est ce que va découvrir Serge Dugarry, en essayant de sauver le petit Adrien qui sombre dans la folie suite à la mort de son père et de son frère lors du naufrage de leurs bateaux.
    Entre mythe et réalité, entre innocence et espérance, cette très belle histoire, nous entraine avec elle dans les flots tourmentés de la petite ville portuaire de Selalgues .
    Le dessin poisseux et sa mise en couleur en bichromie avec beaucoup de nuances de vert et de gris, rend l'ensemble encore plus partagé entre légende et authenticité.
    Il en ressort ce très bon album qui mérite vraiment d'être lu.