Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Charlotte Impératrice 1. La Princesse et l'Archiduc

21/09/2018 4136 visiteurs 7.9/10 (7 notes)

I l est grand, elle est petite, il est blond, elle est brune et ils semblent s'accorder au milieu des fleurs. Un rire, et la princesse a élu son héros, celui qui remportera son cœur : Maximilien, archiduc sans fonction, le challenger. Et sa famille se plie à son choix, car elle mérite un mariage d'amour, plus que de raison.

Vous qui ouvrez ce livre, oubliez toute romance sirupeuse. À l'instar de sa célèbre belle-sœur qui l'a éclipsée, l'histoire de Charlotte commence comme un conte de fées : une famille aimante malgré le décès de sa mère, un prétendant charmant qui la déride, un mariage de rêve... Mais les fables s'arrêtent au moment des noces, Charlotte Impératrice en est la preuve. Humiliations, mesquineries, désillusions et déconvenues, le bonheur de la jeune fille se transforme en cauchemar. Et pourtant, Charlotte se bat. Solide comme un roc, elle affronte les épreuves et tire son épingle du jeu, jusqu'à devenir la tête, la force du couple et ce premier tome se termine sur sa victoire en tant que femme, épouse et reine. Le tout résumé en une seule case.
Difficile de croire que, quatre ans plus tard, son destin se fracassera.

Au-delà de l'histoire de princesse, se greffe une subtile chronique familiale faite de jalousies et de bassesses, de piques habilement portées, ainsi que le décryptage d'une situation politique complexe en quelques cases. Pourquoi Napoléon III choisit-il son l'ennemi autrichien pour faire revenir la France en Amérique?
Incontournable figure de l'époque, l'impératrice Elisabeth fait deux apparitions remarquées sur deux planches. Quelques expressions subtiles du visage, un dialogue sobre et c'est toute sa personnalité qui est décrite, explosant, au passage, l'image à l'eau de rose de Sissi. Même si la figure de 1857 est un peu en avance sur la réalité, celle de 1864 est génialement rendue dans sa cruauté en une séquence silencieuse digne d'un Sergio Leone, il ne manque plus que la célèbre musique pour rythmer le drame qui se joue entre les deux couples. C'est tout l'art de Mathieu Bonhomme d'accorder son dessin au récit, de lui donner une touche cinématographique : gai et floral dans la première partie bucolique et les instants où Charlotte se redresse, sombre, sanglant dans les moments où tout s'effondre.

Un duo talentueux qui s'accorde pour magnifier une tragédie oubliée.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.9

Informations sur l'album

Charlotte Impératrice
1. La Princesse et l'Archiduc

  • Currently 4.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (30 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Commissaire_Juve Le 08/10/2018 à 21:25:06

    Très bon premier album. Le récit est bien mené, finement, crescendo, tout est posé à la fin du tome. On a envie d'en apprendre plus sur l'histoire de Charlotte. La BD nous expose le contexte et les coulisses du navrant épisode méxicain de Maximilien de Habsbourg. Passionnant!

    lebdtarien Le 16/09/2018 à 19:28:22

    Au prime abord, bien qu'ayant un goût assez éclectique concernant mes choix de BD, un album relatant l'histoire d'une princesse belge ayant vécu dans les années 1800 n'avait guère de chance de figurer en bonne place dans ma bibliothèque.
    Oui mais voilà, le dessinateur est Matthieu Bonhomme, un auteur que j'adore, son dernier album "l'homme qui tua Lucky Luke" m'a procuré beaucoup de plaisir et forcé mon admiration.
    Le scénariste n'est pas en reste puisqu'il s'agit de Fabien Nury, ce passionné de récits historiques a connu de nombreux succès avec notamment la série "il était une fois en France".
    L'association de ces deux auteurs ne pouvait que déboucher sur un album de qualité et les premières critiques flatteuses ont fini par enthousiasmer mon appétit de lecture.
    La princesse Charlotte, fille du roi Léopold 1er, fait partie de ces figures historiques dont on ne se doute pas qu'elles ont vécu des vies aussi riches en événements et rebondissements. Heureusement, Matthieu Bonhomme et Fabien Nury ont eu la bonne idée d'en faire une adaptation bande-dessinée et cela pour notre plus grand plaisir.
    Lorsqu'on évoque le fait qu'une vie peut basculer selon les choix que l'on peut faire, cela prend tout son sens avec ceux que la princesse va prendre à l'aube de ces 16 ans.
    Pourtant, son avenir était tout tracé, elle était destinée à devenir la reine du Portugal en épousant le futur roi Pierre V, mais l'amour a ses raisons que la raison ignore et finalement elle choisira l'archiduc Ferdinand-Maximilien, frère cadet de l'empereur d'Autriche.
    Il s'en suivra de nombreuses péripéties qui la poussera à devenir vice-reine d’Italie puis à tout perdre, mais à l'occasion d'un deuxième tome à venir, on découvrira son destin hors du commun en tant qu'impératrice du Mexique.
    Les dessins de Matthieu Bonhomme sont sages, posés et d'une grande qualité. On sent une recherche poussée concernant les décors et les costumes, la restitution d'ambiance de l'époque est remarquable.
    Pour le scénario, je ne suis toujours pas un adepte des récits historiques mais je dois reconnaître que j'ai été séduit par le personnage et la façon dont l'histoire est présentée, cela m'a donné envie d'aller plus loin et je prendrais certainement le deuxième tome.

    Tous mes avis sur : http://www.lebdtarien.com/

    Blueberry13 Le 06/09/2018 à 17:00:51

    On ne présente plus Fabien Nury tant ses qualités scénaristiques sont énormes.
    Personnages ou faits réels, fiction ? Ne lisons nous pas de la bande dessinée pour être transporter dans une histoire ? Moi si.
    Celle ci est particulièrement réussit.
    On est emporté dans le flux de la vie de Charlotte sans temps morts ni ennuis.
    On est même pressé de tourner les pages, pour l'histoire mais aussi pour ce traitement graphique grandiose de Matthieu Bonhomme.
    On s'arrête aussi volontiers (même très souvent) sur des cases ou des scènes extraordinaires !

    Tout est plaisant dans ce bien bel ouvrage, la couverture, le cadrage, le lettrage, les couleurs splendides, les pages épaisses, effets vieux papiers de qualité surprenant... Et puis ... Et puis ... Il faut bien l'avouer... La beauté de Charlotte.

    kergan666 Le 04/09/2018 à 10:23:33

    très bon album avec des couleurs parfaitement associées et des dessins à l’avenant.
    la lecture de l'album m'a poussé à m'intéresser à une partie d'histoire que je ne connaissais pas.
    les seules évocations de l'empereur Maximilien du Mexique provenant de différents westerns...
    il semble donc que le scénario bien que romancé soit assez proche de l'histoire réel.
    celle-ci ne fut manifestement pas très drôle et la fin tragique aussi bien pour Maximilien que pour Charlotte.
    le prochain tome sera t'il aussi fidèle?
    si oui, à vos mouchoirs.

    kurdy1207 Le 31/08/2018 à 08:26:48

    Quel phénomène ce Fabien Nury !!! Il enchaîne les scénarios géniaux les uns après les autres. WEST, il était une fois en France, L’or et le sang, Tyler Cross, Silas Corey, Katanga et maintenant Charlotte Impératrice. Quelle incroyable série de succès ! Et il n’a que 42 ans. Pour moi, ce Monsieur est définitivement au Panthéon des grands scénaristes comme Jean Van Hamme, Greg ou bien encore Jean Dufaux.

    Pourtant cette histoire de Charlotte Impératrice n’avait pas lieu de m’attirer. De plus cette période mexicaine est aussi racontée dans Sauvage de Yann et Meynet. Mais il s'agit de Fabien Nury, alors j’y suis allé… Evidemment, je n’ai pas été déçu. Car même dans les « One shot » comme Fils du Soleil ou Comment faire fortune en juin 1940 nous sommes toujours dans l’excellence.

    Et puis que dire du choix des dessinateurs ? Toujours le bon. Ici Matthieu Bonhomme, dessinateur entre autres du génial Marquis d’Anaon et d’Esteban, nous livre des planches de très grandes qualités.

    Quant à l’histoire ? Poignante ! Elle commence en douceur avec Maximilien et Charlotte qui se découvrent et se lient d’ailleurs plus d’une belle amitié que d’un bel amour. Maximilien rêve de hautes fonctions et sera d’abord le jouet de son frère l’empereur François Joseph puis celui de Napoléon III. Son premier échec à Venise le fera tomber dans la luxure et la syphilis l’éloignera définitivement du lit de son épouse Charlotte.

    Je ne peux que conseiller cet album, encore une fois une belle réussite de Fabien Nury et bien évidemment celle aussi de Matthieu Bonhomme.

    herve26 Le 27/08/2018 à 23:22:07

    J'ai hésité un peu avant d'acheter cet album pour plusieurs raisons. D'une part, avec le temps, je ne me lance plus guère dans les séries, fussent-elles assez courtes, d'autre part, en feuilletant l'album je n'ai pas trouvé les couleurs réussies.
    Finalement, j'ai cédé à la tentation sur la version n&b éditée par canal bd (limitée à 1500 exemplaires) et sur les seuls noms de Fabien Nury et Matthieu Bonhomme.
    On ne présente plus Nury, qui depuis "Il était une fois en France" à "Tyler Cross", en passant par "W.E.S.T." et "Katanga", nous offre des scénarii originaux et prenant.
    Quant à Matthieu Bonhomme, depuis "L'âge de raison", je suis sa carrière de près.
    Hasard de mes achats, je possède les éditions n&b de "Tyler Cross", de "Katanga", du "Marquis d'Anaon" et "l'homme qui tua Lucky Luke", alors je ne pouvais que me tourner sur cette édition en n&b.

    Derrière une couverture assez réussie, les auteurs nous offrent, malgré un titre à la "Sissi" une histoire assez sombre sur le destin de Charlotte, qui épousa Maximilien, futur empereur d’opérette de Mexique, qui connu une fin tragique. Le scénario est habile mêlant récit historique, mariage arrangé et portrait d'un Maximilien, humilié par le poids écrasant d'un frère empereur de l'Empire Austro-Hongrois. Nous avons même droit à un bref aperçu du caractère assez cynique de l'impératrice Elysabeth, loin de l'image du film "Sissi" avec Romy Schneider.
    Ce décalage est assez amusant et nous offre quelques répliques cinglantes (voir l'épisode du chien)
    Côté dessin, l'édition n&b permet d'admirer le travail de M.Bonhomme. Des scènes intimes entre les époux, teintées de noir, aux fastes de Venise et de la Scala de Milan, en passant par la double page du mariage, le dessin est superbe.
    La dernière page se termine sur le visage de Charlotte qui semble plus déterminée que jamais, après avoir subi tant d’événements sur ce premier volume.

    Cet album n'est sans doute pas l'album de l'année mais j'ai pris un plaisir fou à la lecture de ce premier opus.

    Une belle surprise.
    Vivement le prochain volume

    Aswin Le 25/08/2018 à 15:44:36

    Je trouve le sujet assez prenant. Une princesse historique belge oubliée ou juste pas vue dans les cursus scolaires (il y a plein d'autres princesses européennes au destin tragique), qui vit un conte de fée et qui finalement vivra une triste descente aux enfers, tout ça raconté par Nury, moi je dis bravo! Nury a le talent de choisir ces personnages tourmentés et de les rendre intéressants. Le dessin arrondi de Bonhomme lui a l'avantage de rendre la BD accessible au grand public. Perso j'ai du mal à lire des BD de Napoléon ou autre collection historique chez Glénat pcq justement j'ai du mal avec le trait de dessin employé et l'histoire qui suit pas. Voilà voilà, pas la BD du siècle mais tout de même le début d'une bonne saga, je trouve. Et puis je suis Belge c'est peut-être pour ça que le sujet m'attire un peu plus!

    Rody Sansei Le 24/08/2018 à 19:30:46

    C'est pas mal.
    Le dessin est bon, mais pas du tout transcendant (en fait, c'est même assez quelconque, mais il y a une rondeur dans les visages qui fait que ça sort un peu du lot). J'ai préféré le travail du dessinateur sur Lucky Luke.
    L'histoire ne me parle absolument pas, cette période n'étant absolument pas abordée dans notre cursus scolaire (et ne m'intéressant que peu à l'Histoire de manière générale).
    Donc, ça se lit bien, vite aussi (même pas une demie-heure pour finir le livre), mais j'aurai vite oublié l'histoire. On est très loin des hits de Nury quand même.