Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

T out le monde a joué aux cow-boys et aux indiens étant petit, Cédric a juste continué un peu plus longtemps. Cet intérêt pour les Premières Nations s’est même renforcé en 1990 avec la sortie de Danse avec les loups le chef-d’œuvre de Kevin Costner. L’univers des Amérindiens va l’accompagner tout au long de ses études aux Beaux-Arts. Entre réflexions militantes et beuveries homériques, cette passion va même se transformer en une épopée improbable sur la piste de Pierre Brice, l’acteur emblématique du célèbre western allemand Winnetou.

Premier album autobiographique, Le temps où on enfilait des perles retrace le crucial passage de la fin de l’adolescence à l’âge adulte du scénariste. Les rencontres-clefs, la découverte d’autres possibilités, l’amour évidemment et, plus largement, l’heure des choix : les bons, les mauvais et les absurdes. Toujours en suivant son fil (à peau) rouge, Colocho se remémore des anecdotes, détaille des points importants de sa trajectoire avec application et parfois un peu de confusion sur ses intentions. Au final, rythmée et souvent très drôle, la lecture se montre agréable et sympathique.

Graphiquement, le dessinateur propose une approche en N&B très stylée au rendu proche de la linogravure. Personnages à la physionomie difformes, hachures sombres et découpages sévères plongent le lecteur dans un expressionnisme presque austère. Dans le même temps, le ton enjoué et les nombreux épisodes burlesques (merci les copains) offre un balancier surprenant à la narration. Entre BD underground et tranches de vie rigolotes, l’auteur n’a pas vraiment fait de choix, sans doute pour le mieux.

Emmêlé par moments, néanmoins intéressante et d’une grande sincérité, Le temps où on enfilait des perles est une jolie entrée dans le paysage du 9e Art.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le temps où on enfilait des perles

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

  • Colocho
  • <N&B>
  • 09/2018
  • Vide Cocagne
  • Soudain
  • 979-1-09-042598-9
  • 110

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.