Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A ria est seule sur une planète dévastée. Dans une cité en ruines, elle doit retrouver un photon magistral, une source d’énergie parfaite pouvant créer un éden comme un enfer si elle est détournée en arme. Il lui faut également éviter des survivants retournés à l’état sauvage qui s’entretuent avec application.

La nouvelle œuvre d’Andrew Maclean (Head Lopper est un récit post-apocalyptique qui démarre sur des bases intéressantes, à défaut d’êtres spécialement surprenantes. Malheureusement, rapidement l’aventure patine et sonne creux. L’intrigue n'est finalement guère épaisse, le contexte aussi peu développé qu'exploité et la fin totalement anodine et frustrante. Le fait que l’héroïne, malgré une caractérisation relativement sommaire, soit assez charismatique ne suffit pas à relever l’intérêt. De plus, graphiquement, si le style semi-réaliste faisant fi des règles de proportion s’avère attractif grâce à la gestion des aplats de couleurs et des cadrages, il échoue bien trop souvent à rendre les scènes d’action lisibles et marquantes.

Il y a de bonnes idées dans Apocalyptigirl, mais leur agencement est bien trop faible pour retenir l’attention.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

ApocalyptiGirl

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.