Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Le 12 septembre

20/06/2005 8860 visiteurs 3.0/10 (1 note)

E n une cinquantaine de dessins, une vision des questions qui agitent les sociétés (surtout en Occident) depuis le 11 septembre 2001 : le terrorisme, les manipulations génétiques, la politique de Bush Jr et quelques autres sujets récurrents traités par la presse « institutionnelle et sérieuse» et maltraités par les humoristes de tous crins depuis bientôt quatre ans.

Pour ce style d’ouvrage, on peut avoir en général deux types d’approches qui peuvent, en cas de franche réussite, être combinés. La première, c’est celle qui expose un « condensé d’époque » sous la forme d’un inventaire minutieux de ce que d’aucuns ont présenté comme un véritable tournant à la fois pour notre quotidien mais aussi pour l’ordre mondial. La seconde, c’est celle qui permet d’avoir un autre regard qui, sous couvert du nez rouge de l’amuseur, s’offre une distance, un recul qui donnent un éclairage différent sur des évènements forcément tragiques au 1er degré.

Là, on est très loin du compte lorsqu’on referme cet album vite lu. Car à aucun moment, par exemple, on aura ressenti le besoin de marquer une pause entre deux dessins pour réfléchir à ce qui est écrit ou par savourer un trait d'esprit réellement inédit. On tourne les pages simplement. Et l'absence d'enthousiasme n'est pas liée aux illustrations style « dessin de presse », pas déplaisantes, ou aux légendes et annotations, qui multiplient les calembours et les à peu près sans faire grincer les dents (doit-on le regretter ?). L'ensemble constitue une somme de clichés qui ressemble finalement à un numéro de chansonniers franchement désuet.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

Le 12 septembre

  • Currently 1.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.9/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.