Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Oliver & Peter 3. Frères de Sang

10/09/2018 936 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L es événements s’enchaînent chez les enfants perdus, la fin est proche. Crochet a épousé Wendy, de force bien entendu. Peter veut la délivrer et la ramener à Londres. De plus, il cherche à convaincre Oliver de revenir après l’opération, car ce dernier semble vouloir rester dans le monde réel, jugeant Neverland trop factice. Enfin, de toute façon, pour mener tout cela à bien, il serait préférable de retrouver Clochette et de se réconcilier.

When the breakdown hit at midnight
There was nothing left to say
But I hated him
And I hated you when you went away
(*)

Voilà, c’est terminé. La boucle est bouclée, l’histoire vient de rejoindre les pages introductives du premier album, et il y est bien question de chaos, de perte, d’absence et de trahison, dans un final qui tient toutes ses promesses. Jusqu’au bout, Philippe Pelaez aura su revisiter ces deux classiques de la littérature britannique – Peter Pan et Oliver Twist –, brassant références et éléments majeurs tout en respectant l’esprit de ces œuvres : par exemple, l’analogie entre le demi-frère d’Oliver dans le roman et le frère de Peter dans le présent scénario.

Cependant, pas besoin de connaître ces ouvrages pour apprécier ce récit d’action bien agencé et débridé, en particulier dans cette conclusion où, après avoir appris comment Crochet est « ressuscité », le lecteur est plongé dans le sauvetage de Wendy, quelques ennuis Londoniens et une confrontation finale à travers une course-poursuite nocturne. Comme tout cela bénéficie d’une partie graphique – Cinzia Di Felice au dessin et Florent Daniel aux couleurs – attrayante, fluide et évocatrice, c’est avec plaisir que défilent les pages jusqu’aux quelques bonus qui, là aussi, montrent de jolies choses.

La chronique du tome précédent concluait que Philippe Pelaez s’était aventuré en terrain mouvant mais aussi vraisemblablement sur la voie de la réussite. Cette fois, c’est une certitude.

(*) Quand le chaos frappa à minuit
Il n'y avait plus rien à ajouter
Mais je l'ai détesté
Et je t'ai détestée quand tu m'as abandonné

Bruce Springsteen - Backstreets

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Oliver & Peter
3. Frères de Sang

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    philjimmy Le 07/09/2018 à 23:08:14

    La fin d'un bien beau triptyque.
    Après la montée en puissance et la noirceur du tome 2, et une fois les protagonistes tous en place, les liens entre eux ayant été révélés, on se dirige hébété vers l'épilogue.
    Un scénario au cordeau, une vraie fin que l'on perçoit heureuse ou amère selon le point de vue des différents personnages et la boucle est bouclée. Un duo dessin-couleurs touché par la grâce.
    Reste-t-il quelque part un peu de poussière d'étoiles ?