Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Âge d'or 1. Volume 1

03/09/2018 5673 visiteurs 9.2/10 (5 notes)

F ille aînée du roi, Tilda est l’héritière naturelle du royaume. Celle-ci est néanmoins évincée du trône et remplacée par son jeune frère. Contrainte à la réclusion, elle préfère l’exil et quitte le château accompagnée par quelques fidèles. Pour autant, elle n’a pas dit son dernier mot et rêve déjà de reprendre ce qui lui est dû. Dans sa fuite, elle va traverser des terres de misère où la révolte gronde au sein d’une population séduite par des idées nouvelles.

Véritable roman médiéval, L’Âge d’or plonge le lecteur dans un XVe siècle concret et réaliste. Roxanne Moreil a rassemblé et mis en scène une foule d’éléments glanés au fil de l’Histoire (Jeanne d’Arc, les jacqueries annonçant la Réforme, le règne de Charles IX, etc.) et de l’imaginaire collectif (Robin des Bois, Don Quichotte, La Légende dorée). Le tout est raconté magistralement sous la forme d’une saga digne des plus grands textes du répertoire. Outre les moments d’aventure pure où l’on ferraille pour sauver sa peau avant de sauter sur sa monture et s’échapper de quelques traquenards, la scénariste a également nourri sa narration de réflexions à propos du pouvoir et ses obligations. De plus, Tilda, l’héroïne spoliée seule face à son destin, ainsi qu’une congrégation de bonnes sœurs bien campées ajoutent un angle féministe aux nombreuses pistes de réflexion soulevées par ce récit fleuve à la distribution magistrale (Tankred, le Seigneur Albaret, Dame Abigaël et tant d’autres).

Au minimalisme de Néjib dans Stupor Mundi et à la noirceur gothique d’Ambre dans l’extraordinaire Passion des Anabaptistes, Cyril Pedrosa a préféré la voie de la couleur et du clin d’œil aux enluminures des livres d’heures pour illustrer ce parcours initiatique plein de surprises. Le résultat est somptueux d’inventivité et de trouvailles. Décompositions de l’action, double planches panoramiques tout en profondeur, jeux de lumières audacieux et personnages croqués dans leur « jus », le travail du dessinateur dénote d’un talent et, surtout, d’une maîtrise impressionnante. Au final, le mélange entre un design sorti des âges et une réalisation « high tech » s’avère surprenant de justesse. Bravo l’artiste !

Palpitant sur le fond, percutant dans la manière, Moreil et Pedrosa réalisent un véritable chef-d’œuvre avec ce premier tome de L’Âge d’or. Vivement la suite !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
9.2

Informations sur l'album

L'Âge d'or
1. Volume 1

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (16 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Zelmiro Le 19/09/2018 à 23:13:36

    Somptueux !
    Cet album est un enchantement.
    Le dessin est très élégant, d'une richesse et d'une profondeur incroyables, et le tout est brillamment coloré.
    L'histoire se met en place patiemment, la prose est élégante.
    On attend la suite de ce récit chevaleresque avec impatience.
    Bravo aux auteurs.

    Rody Sansei Le 09/09/2018 à 07:09:26

    Je ne suis pas fan du dessin de l’auteur (les « erreurs » de proportions et de perspectives à chaque page, certes voulues - du moins j'ose l'espérer -, me piquent les yeux), mais le travail sur les couleurs est phénoménal.
    Le scénario est quant à lui assez classique, mais la narration est très bien faite (j’adore notamment le déroulement d’une scène sur un même décor avec la répétition des personnages sur la même case : c’est visuellement superbe).
    Un bon 7/10 que je n’achèterai en revanche pas à cause du prix (je ne mets plus autant d’argent dans un livre).

    Librairies Flagey Le 03/08/2018 à 00:13:46

    Après Portugal et Equinoxes, Cyril Pedrosa, en artiste et artisan, nous offre un chef d’oeuvre, un vrai : une épopée épique, politique, utopique ; une fable féministe, une fresque foisonnante au souffle formidable ! Un récit-tapisserie où se mêlent ornements et couleurs chatoyantes, où s’entrelacent les références graphiques aux enluminures des manuscrits médiévaux et les compositions chorales à la Brueghel… Des armées de silhouettes lumineuses et bigarrées vous emportent avec elles pour une chevauchée endiablée qui culmine en une sarabande d’aventures, de révoltes, d’espoir.

    Fabuleux !

    https://librairiesflagey.com/2018/08/02/lage-dor/