Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ghost war 1. L'aube rouge

09/07/2018 1335 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

E n 2030, dans la mer de Barents, au large des côtes de la Norvège, une plateforme pétrolière est attaquée pas des bots (des scaphandres bardés d’électronique) militaires. Seul Terry, à bord de leur équivalent industriel, parvient à s’enfuir et gagner la côte. Pas de chance, la bourgade qu’il rejoint est assaillie par les mêmes engins. Il est recueilli par Iida Mäkinen, une jeune femme bien décidée à affronter la menace.

Cette nouvelle série scénarisée par Jean-Pierre Pécau démarre sur les chapeaux de roues. Fortement marquée par l’action, la narration offre peu de temps morts et est efficacement soutenue par le dessin de Stefano Martino. Certes, le rendu manque quelque peu de personnalité, mais les nombreuses scènes mouvementées sont percutantes. Si le côté punchy vous suffit, la lecture devrait pouvoir vous satisfaire car le tout est plutôt bien mené. En revanche, si vous souhaitez que tous ces rebondissements se fassent dans le cadre d’un contexte quelque peu fouillé, passez votre chemin. En effet, aucune information n’est fournie sur ce futur proche, tant au niveau des enjeux géopolitiques que sociétaux. De plus les personnages sont bâtis à la serpe, parfois à la limite de la caricature comme l’héroïne, serveuse dans un restaurant, qui manie un fusil d’assaut avec une efficacité remarquable (ne parlons pas du poids de l’engin) !

Le second tome a intérêt à sortir rapidement car l’indifférence et l’oubli guettent.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Ghost war
1. L'aube rouge

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.