Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Promised Neverland (The) 2. Sous contrôle

06/07/2018 3277 visiteurs 7.7/10 (3 notes)

À l'orphelinat Grace Field House, la vie est paisible et les enfants coulent des jours heureux. Sous la férule d'Isabella, une « maman » pas comme les autres, ils grandissent et suivent des cours d'un genre particulier. Une éducation stricte, censée les préparer au monde extérieur et faire d'eux une élite. À ce petit jeu, Emma et Norman, les plus âgés, sont également les plus doués. Le duo est complété par Ray, solitaire mais à l'esprit vif et aux répliques cinglantes. Un soir, fortuitement, ils comprendront que cet entrainement intensif a peut-être un but inavouable et vont décider de s'échapper, le plus vite possible...

Difficile de passer à côté de la campagne promotionnelle de ce nouveau titre des éditions Kazé : bande-annonce soignée, site dédié, sorties rapprochées (cinq parutions sont annoncées entre avril et novembre 2018), version anime à venir et mise en avant chez (quasiment) tous les libraires spécialisés. L'éditeur y croit et après les deux premiers actes, dur de lui en vouloir !

Après quelques pages qui posent le cadre et présentent les personnages, le chapitre initial dévoile rapidement le danger qui guette les pensionnaires de l'orphelinat. Source de questions (qui sont ces « monstres », pourquoi, quel est le rôle de « maman ») et moteur de l'intrigue (au moins du premier cycle), cette scène pouvait laisser craindre le basculement vers l'horreur malsaine. Pourtant il n'en n'est rien. Kaiu Shirai parvient à gérer la tension et le suspense sans jamais tomber dans la facilité. Il évite un ton trop lourd, trop sombre grâce à la personnalité de ses héros, joyeux et courageux. Le trio, conscient de ce qui les attend, ne révèle rien aux autres et du coup, décide de donner le change en continuant à vivre comme si de rien n'était. Un subtil mélange entre d'une part humour et légèreté, avec force mimiques et grands yeux expressifs, et d'autre part recherches d'indices et élaboration du plan d'évasion. Une dualité bien retranscrite graphiquement, Posuka Demizu passant de cases en gros plan avec des expressions marquées, pleines d'onomatopées, à des plans plus détaillés, qu'ils matérialisent l'action d'une course-poursuite ou la tension d'une discussion. Chacun des trois surdoués possède un caractère marqué et y va de son analyse, de ses idées comme de ses priorités. À l'égoïsme froid de Ray, Emma répond par un altruisme sans faille. Devant la fougue de cette dernière, Norman rappelle que le calme et la méthode doivent les guider au risque d'être démasqués et voir leur plan échouer. Les enjeux sont clairs mais le chemin vers la liberté semé d'embûches aussi bien extérieures qu'à l'intérieur du groupe.

Le premier volume installe le contexte, angoissant, et dévoile le danger et les intentions des enfants face à celui-ci, ponctué de moments plus légers pour dédramatiser la situation. Le deuxième marque un tournant aussi bien dans le ton que dans le tempo. Les auteurs, dont c'est la première parution dans nos contrées, ne ménagent pas le lecteur et les rebondissements comme le développement de nouveaux personnages ne manquent pas. Surtout, à mesure que l'urgence du sauvetage apparaît, c'est l'ambiguïté de tous qui marque. Impossible de condamner totalement Isabella ou de ne pas soupçonner un des orphelins de l'aider à garder le contrôle. Et quid de sœur Krone dont l'arrivée ajoute à la difficulté de l'entreprise autant qu'elle sème le trouble dans les motivations de la directrice du centre ? Cette évolution de l'intrigue, qui se complexifie, s'accompagne d'une évidence : les artistes en ont sous le pied ! En effet alors que la publication au Japon en est aujourd'hui au neuvième opus, il est clair que l'évasion n'est qu'une étape (a priori les six premiers tomes) et que bien des mystères attendent Emma, Norman, Ray, Gilda et les autres.

Efficace et addictif, The Promised Neverland réussit un départ totalement convaincant. Mélange de stratégie, de thriller et d'action dans un univers teinté de fantastique, voici un shonen qui devrait plonger les lecteurs au cœur d'une histoire cruelle, passionnante et haletante. Bref, vite, la suite !

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Promised Neverland (The)
2. Sous contrôle

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.