Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mort aux yeux de cristal 1. La mort aux yeux de cristal

05/07/2018 766 visiteurs 5.0/10 (1 note)

D éroutant album que La mort aux yeux de cristal. Thriller psychologique ? Peut-être ! Récit horrifique ? À l’évidence ! Conte érotique ? Si peu ! Réflexion sociétale ? Un peu ! Métaphore sur la commercialisation de l’apparence et les turpitudes intérieures ? Certes ! Mais encore ?

À l’image de la postface, le propos de Lancelot Hammelin s’avère difficile à cerner. Trop de sujets s’entrecroisent et conduisent à une confusion préjudiciable à la compréhension d’une histoire qui bien que s’inspirant des gialli italiens ne permet d’en saisir ni les spécificités, ni les particularités. Parallèlement et avec un certain mimétisme, le dessin d’Étienne Oburie prend le parti de subtilités graphiques dont l’évidence peine à faire sens et ne s’attache curieusement pas - au regard de la thématique générale - à l’apparence des choses comme le fait Guillem March sur Monika.

Finalement, Lancelot Hammelin et Étienne Oburie n’auraient-ils pas dû limiter leurs ambitions et rester sur un registre plus classique, mais mieux exploité ? La question se pose !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Mort aux yeux de cristal
1. La mort aux yeux de cristal

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    naamlock Le 06/07/2018 à 10:48:00

    Je trouve la chronique très dure. Etant fan de Gialli, j'ai bcp apprécié cet album malgré ma réticence face au graphisme (bien qu'au fil de la lecture, on s'y fasse). J'aime bcp le virage fantastique pour ne pas dire Lovecraftien ... une originalité de traitement. On y adhère ou pas. (pour les lecteurs plus terre à terre, je recommande l'excellent "Midi-Minuit" qui non seulement excelle dans le genre mais est un véritable livre de cinéma)

    thieuthieu79 Le 03/07/2018 à 21:50:42

    Cette BD est un très bel hommage au Giallo, genre cinématographique Italien qui consiste en de sanglantes scènes de meurtres dont uniquement le décor est en couleur. Le reste est en noir (comme sur la couverture de l'album).
    Le résultat sur papier est tout simplement bluffant. Les dessins et les couleurs sont très stylisés et théâtralisés.
    Les auteurs ont vraiment bien réussi cet exercice de style.
    L'histoire, principalement policière, (même si elle vire à la science-fiction vers la fin) est quant à elle relativement bien construite.
    Indices, mystères, révélations, rebondissement, suspens, horreur sont autant d'ingrédients savamment dosé et placés tout au long du récit afin que le lecteur ne reste jamais sur sa faim.
    Il en ressort un album atypique mais pas moins réussi.