Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nengue Nengue : L'histoire oubliée des esclaves des guyanes

28/06/2018 722 visiteurs 6.0/10 (1 note)

E n 1877, Jules Crevaux réalise son rêve : celui d'être nommé par l'État français à la tête d'une mission d'exploration de l'intérieur des terres de la Guyane. En remontant le fleuve Maroni, frontière naturelle avec la Guyane néerlandaise (aujourd'hui le Suriname), le médecin français va parcourir cette région du monde comme jamais auparavant et côtoyer un de ses peuples et son histoire : les Bonis.

Stéphane Blanco l'explique dès la préface, ce sujet lui tenait à cœur, aussi bien d'un point de vue personnel que pédagogique, tant, en métropole notamment, l'histoire de ce département ultramarin est souvent méconnue. En s'appuyant sur la vie (et les écrits) de Jules Crevaux, il propose un récit documenté et didactique, passionnant. Malgré la masse d'informations distillées, la chronologie et les faits relatés restent clairs. Grâce aux pinceaux de Samuel Figuière, le scénariste des Sentiers de Wormhole exploite à plein l'adage qui veut qu'un dessin vaut mieux qu'un long discours et s’économise ainsi des digressions ethnographiques. En quelques cases, son complice pose le décor et détaille les tenues, les outils, l'habitat ou les bateaux utilisés par les Bonis et les Indiens. Simple et efficace, sa prestation permet de s'attacher à l'essentiel tout en maintenant une lisibilité bienvenue même si l'absence de prise de risque dans son découpage et ses cadrages peut être regrettée. Alternant entre la découverte de ce coin reculé du monde et les échanges entre l'explorateur et ses compagnons de voyage - des autochtones rencontrés au fur et à mesure de son avancée -, l'auteur partage leurs observations tout en esquissant la naissance d'un peuple affranchi par les armes. Grâce à ce double fil, entre passé et présent, il offre un récit particulièrement intéressant qui aurait certainement mérité plus de place tant l'enchaînement des événements apparaît dense lorsque la fin arrive.

Très instructif malgré cette impression de rapidité (légèrement compensée par le dossier en fin d'ouvrage), Nengue se révèle une porte d'entrée appréciable et accessible pour les lecteurs qui souhaiteraient approfondir le sujet. Pour les moins curieux, il reste une histoire passionnante d'aventures, de découvertes et d'hommes qu'il serait dommage d'ignorer.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Nengue
Nengue : L'histoire oubliée des esclaves des guyanes

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.