Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le monde selon Zach

21/06/2018 2273 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L e luminaire c'est le travail et le rayon de Zach. Passionné d'ampoules, de leurs formes et surtout des jolies couleurs qu'elles diffusent, il ne peut s'empêcher d'en voir et d'en visser dès que l'occasion lui en est donnée. Désabusée par sa singularité et ses extravagances, sa petite amie met subitement un terme à leur relation. Passé le choc, il retrouve son naturel optimiste et persiste à voir naturellement la vie en rose comme la couleur de ses illuminations. Clélia gagne sa croute en tournant des films pornographiques. Situation peu reluisante certes, mais qui lui permet de vivre confortablement. Deux êtres bien différents, des vies que tout oppose et que le destin va se charger de rapprocher. Grâce à l'insouciance du jeune homme, ensemble ils vont dévier de leurs trajectoires ce qui permettra à la starlette du x de s'évader d'un quotidien morose et tout tracé. Mais pour combien de temps ?

Le scénario de Stéphane Massard et Jean Rousselot (Adieu monde cruel) est frais, plein de tendresse et de spontanéité. Le duo a choisi de mettre en scène un gentil hurluberlu, un peu fleur bleue, et qui a cette particularité de vivre dans le déni de la réalité, surtout lorsque celle-ci est fade. Pour ce faire, leur héros est décrit sous des traits et un caractère proches d'une légère forme d'autisme délibéré et maitrisé. Là où il y a du noir, il transforme, semblable à un néon ambulant, cette grisaille en couleur afin d'embellir son existence et celles des autres. Cela se traduit par de simples gestes amicaux ou par des actes moins réfléchis mais beaucoup plus spectaculaires. L'amour et la quête du bonheur, sujets pourtant maintes fois évoqués, sont abordés sous un angle différent et inhabituel : le refus de penser, comme Clélia, que l'amour se résume à "là où il y a du poil autour". Avec de la détermination, un soupçon de folie et de naïveté, les auteurs démontrent que le bonheur est à la portée de tous les cœurs pour peu que chacun essaye de se remettre en question. Les dialogues, peu nombreux, sont concis et vont à l'essentiel. Les cases assez lumineuses et le dessin de circonstance de Djet (Croquemitaine) parachèvent le travail.

Malgré un manque de consistance et de développement qui aurait rassasié le lectorat en éclairant davantage sa lanterne, Le monde selon Zach rappelle une leçon essentielle : c'est en donnant de l'amour qu'on finit par en recevoir. Telle pourrait être la morale de cette histoire complète.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le monde selon Zach

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.