Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Placerville

11/06/2018 1183 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L e shérif de la petite bourgade de Placerville voit soudain sa tranquillité perturbée. Un ermite de la région est retrouvé mort, empoisonné par des araignées qu’il élevait. Peu de temps après, il doit enquêter sur la disparition d’une mère et de son enfant, qui auraient peut-être emprunté une route dangereuse des alentours. De plus, le coin n’a pas bonne réputation, des phénomènes étranges y ayant déjà été signalés.

Les habitués des récits d’horreur seront en terrain connu avec Placerville. En effet, Christophe Bec en décline ici de nombreux mécanismes et icônes, à commencer par la fillette fantomatique en chemise de nuit dont les longs cheveux bruns masquent le visage (rappel imparable du film The Ring, destinés à faire frissonner à défaut de surprendre l’amateur. Ce n’est pas l’originalité qui permettra à ce nouveau tome de la collection Flesh&Bones de se démarquer. En revanche, les qualités de conteur du scénariste et sa capacité à installer une ambiance angoissante permettent au lecteur de se plonger sans problème dans l’aventure, bien aidés par l’efficacité du trait réaliste de Cyrille Ternon. Le hic, et il est de taille, c’est que cette lente progression de la tension ne débouche sur rien de percutant. L’origine de la présence du spectre est dévoilée, point. Il n’y a pas d’emballage final, d’explosion qui laisse pantois. Au point d'avoir l’impression qu’il manque une partie de l’histoire. Construit sur des bases solides, Placerville laisse malheureusement le goût de la déception plus que de l'effroi.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Placerville

  • Currently 2.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 09/09/2018 à 18:10:44

    Il y a, d’un côté, le dessin. Lignes claires, épurées, simples. Les lieux sont dessinés avec simplicité et efficacité, et on se laisse guider dans l’histoire sans problème et avec plaisir.

    J’ai eu un petit problème à discerner parfois la nièce et la tante mais dans le contexte, on resitue assez bien.

    Pour l’histoire, en revanche, je mettrais quelques bémols.
    Certes, l’enquête du flic fonctionne plutôt bien mais un paquet de détails ne me convainquent pas.

    De la femme qui veut rentrer chez elle avec son mari au rêve prémonitoire qui n’apporte pas grand-chose, on a, ici et là, des petites touches qui ne sont pas mauvaises en soi mais dont on attend des résolutions qui ne sont pas à la hauteur, finalement.

    Pire : l’histoire n’est pas super prenante. D’accord, elle se tient, mais elle s’encombre de ces détails précédents qui alourdissent l’histoire et lui font perdre en efficacité.

    Pourtant, des dessins à certaines scènes, l’ambiance est bonne mais l’ensemble n’est pas aussi flippant qu’on aurait pu s’y attendre.

    jmarcv Le 23/06/2018 à 10:51:40

    un album qui se lit rapidement dont l'histoire qui n'est pas très original nous emmène agréablement jusqu'à la fin.
    les dessins sont de très bonne qualité pour une BD en noir et blanc.
    Le format et le prix de cette collection est très correct.
    C'est une BD à recommander

    thieuthieu79 Le 05/06/2018 à 22:27:26

    Un album au dessin rond et très fluide qui retranscrit efficacement l'ambiance glauque et froide du fin fond des forêts.
    Placerville est un récit cauchemardesque associé à une enquête policière qui nous plonge dans une atmosphère angoissante.
    Les auteurs ont vraiment bien réussi à nous plonger dans cet univers dont la réponse à la dernière énigme nous est donnée à la toute dernière page. Impossible de quitter l'album sans en connaître la fin.