Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L a comtesse Marie Adelaïde de Sutherland n’est plus. Elle laisse à Olivia une riche dotation et à Clara le domaine familial. L'une ira faire fortune à Londres tandis que l’autre, malgré son abnégation et son courage, ne pourra sauver FlintHam Hall Manor d’une lente et inexorable décrépitude.

La partition de Flinthan, d’abord paru sous le titre Lucenera chez Oblomov edizioni, est le premier album de Barbara Baldi.

De son passé de coloriste (Sky Doll et Monster Allergy), la jeune auteure italienne garde l’amour des ambiances, de ses années d’illustratrice (pour Pixar, Disney ou Marvel) elle conserve une passion pour la peinture. Désireuse d’explorer de nouvelles voies, elle décide de se lancer dans un roman graphique pour raconter une histoire dans laquelle elle avoue mettre un peu d’elle-même…

Dès les premières planches l’essentiel est posé : la primauté des teintes, l’importance de la texture, l’éloquence des silences. Au fil de la lecture, nonobstant quelques cases curieusement en retrait, le talent s’affirme, fortement marqué par un impressionnisme - à l’époque - encore balbutiant et un réalisme qui marqua picturalement aussi ce siècle. Barbara Baldi définit de manière romanesque la psychologie des acteurs à travers l’empreinte colorée quelle appose sur le papier : ce que les mots ne disent, la couleur le crie ! En technicienne affirmée, elle manie l’outil informatique avec un brio tel que les coups de pinceaux numériques se fondent avec évidence dans ses aquarelles et créent des atmosphères qui ne sont pas sans évoquer Les hauts de Hurlevent où les mois d’hiver enneigés succèdent aux jours pluvieux avec une monotone régularité. Maîtrisant moins l’art du scénario et des dialogues, les propos sonnent toutefois justes.

Illustration, bande dessinée et peinture, La partition de Flinthan est une œuvre à la croisée des chemins qui révèle une véritable artiste.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

La partition de Flintham

  • Currently 2.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.