Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jean-Louis et son encyclopédie Jean-Louis

28/05/2018 1984 visiteurs 6.0/10 (1 note)

U n Fabcaro peut en cacher un autre. Glénat pioche dans son back-catalogue et réédite Jean-Louis (qui perd son encyclopédie dans l’aventure) pour enrichir sa nouvelle collection GlénAAARG ! Originellement paru en 2009, ce recueil de strips s’étend sur le monde de l’enseignement et de l’érudition, en mode humour lourdingue évidemment.

Comme l’auteur de Mars ! et de Amour, Passion & CX diesel l’a démontré à maintes reprises depuis, le format court sied particulièrement à son écriture. Une idée, quelques cases et une chute percutante, la demi-planche est un exercice rapide et efficace quand on sait la manier. De plus, il permet de construire, sans en avoir l’air, une mosaïque narrative voire un véritable récit complet. Kaamelott, The Guild, Bref, ce système est également largement utilisé avec succès à la télévision et sur internet sous forme de capsules « à suivre ».

Dans le cas présent, le scénariste met en scène un héros-instituteur mythomane et socialement inapte. À cause de sa propre bêtise, il accumule bourdes et autres faux-pas tout en conservant la certitude absolue de son génie. Sans aucune honte, il fourgue aussi des extraits de sa grande œuvre – une espèce de dictionnaire inepte fait maison - à ses collègues et même ses élèves. Gags très souvent hilarants, cruels moments de solitude et nombreuses piques qui sentent bon le vécu à propos de la dynamique interne de la salle des profs, l’ensemble est sympathique. Par contre, il faut bien l’avouer, l’album manque globalement de direction. De qui l’artiste se moque-t-il exactement et pourquoi ? Au lecteur de se faire une idée.

Sens de la situation et du dialogue qui tue, un doigté imparable pour mettre en scène l’absurde du quotidien, même si ces éléments s’avèrent encore un peu disparates et insuffisamment intégrés, ils forment néanmoins le socle sur lequel Fabcaro a construit sa fructueuse carrière. Quasi-curiosité de débutant, Jean-Louis reste cependant une lecture amusante que les amateurs de deuxième degré devraient largement apprécier.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Jean-Louis et son encyclopédie
Jean-Louis

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.