Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mai 68 (Franc) Mai 68 - Histoire d'un printemps

24/05/2018 680 visiteurs 6.0/10 (1 note)

« Aux Beaux-Arts et ailleurs, les anciens profs ont été écartés, souvent sans ménagement, pour faire place à de jeunes révolutionnaires qui se sont ensuite accrochés à leur siège pendant des décennies ! »

Anniversaire oblige, Des ronds dans l’O réédite Mai 68, histoire d’un printemps. Au jour le jour, l’historien Arnaud Bureau rappelle les moments les plus significatifs de l’insurrection, presque exclusivement de la perspective des étudiants. Le lecteur y découvre un mouvement qui prend racine à l’Université de Nanterre où les garçons réclament le libre accès aux résidences des filles, avant de fleurir dans le Quartier latin, puis de retourner dans la banlieue, cette fois dans les usines. Menés par le beau et charismatique Daniel Kohn-Bendit, les insoumis sont divisés ; les opinions se multiplient : trotskistes, maoïstes, anarchistes, féministes et syndicalistes entremêlent leurs revendications dans un joyeux capharnaüm.

Le récit est extrêmement fragmenté. En une ou deux pages, l’auteur explique avec précision comment les choses se sont passées tel jour à tel endroit. Bien que certains intervenants reviennent ponctuellement, il n’y a pas de réelle figure dominante dans cet exercice journalistique qui sollicite une multitude de participants. Le dernier chapitre est consacré à l’héritage du soulèvement. Les reporters y présentent les points de vue d’observateurs qui mesurent les conséquences de la révolte. De façon générale, il semble que les événements, aussi mythiques soient-ils, n’aient pas eu un impact tangible sur la société française.

Les personnages dessinés par Alexandre Franc se révèlent peu expressifs et les décors sommaires, comme s’ils devaient se faire discrets pour ne pas distraire du propos. La plupart des planches ont une allure très carrée, d’autant plus que les cases sont séparées par de larges espaces ; une sévérité en contraste avec le climat d’anarchie au cœur du projet. Les illustrations sont essentiellement utilitaires et il en va de même pour les couleurs, lesquelles se résument à : du noir, du bleu et du rouge, avec parfois des demi-teintes. Le livre étant imprimé sur un papier blanc, certaines compositions se donnent pratiquement des airs de drapeau ; c’est ironique ou du moins amusant.

Un éclairage historico-journalistique sur un phénomène social qui aura marqué durablement la psyché hexagonale.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Mai 68 (Franc)
Mai 68 - Histoire d'un printemps

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.