Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P auline rêve du grand amour, mais le grand amour ne semble pas beaucoup rêver d'elle. Lorsqu’elle croise Paul dans un bar, elle se dit que ça y est, enfin. Mais voilà, le lendemain matin, le Don Juan disparaît. Après quelques semaines de recherche et d’attente, elle le recroise ; il lui explique alors qu’il est un nomade et qu’ils n’appartiennent pas au même univers. Qu’à cela ne tienne, l’héroïne se transformera en baroudeuse pour le convaincre qu’elle lui ressemble et qu’elle peut se montrer digne de son affection. Elle prend la direction de l’Argentine, là où se sont rencontrés ses ancêtres français et espagnols. Une année durant elle y travaille et voyage. À la recherche de l’autre, c’est finalement elle qu’elle découvre au bout du monde.

La protagoniste est désarmante de candeur ; une sorte d’Amélie Poulain en Amérique du Sud. L’auteure fait dans l’autodérision lorsqu’elle discute de ses rêves de midinettes, qu’elle décrit les habitudes hautement prévisibles des marginaux qui explorent tous les circuits qu’ils ont trouvés dans Le Guide du routard ou qu’elle se met soigneusement en scène sur ses photos pour impressionner ses amis parisiens. Le lecteur a d’ailleurs l’étrange sentiment que Les descendants ou l’appel de la Pampa est la transposition en album des pages Facebook et Instagram d’une jeune femme qui échange avec ses copines. L’exercice tend d'ailleurs à s’étirer, les états d’âme et le parti pris pour la superficialité finissant par perdre de leur intérêt.

Du point de vue graphique, l’instantanéité des réseaux sociaux se traduit par un dessin nerveux et sommaire. L’important est de communiquer, peu importe que le coup de crayon demeure approximatif. Cela dit, ça fonctionne. Les illustrations sont joyeuses, dansantes et souvent libérées du carcan de la case, un peu comme l’éternelle adolescente qui a du mal à reconnaître qu’il sera bientôt temps de rentrer dans le rang et d’accepter d’avoir une vie rangée avec amoureux, chien et enfants.

Un livre vivant et sympathique, nappé d’une bonne dose d’ironie, qui souffre néanmoins des limites inhérentes au genre autobiographique.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les descendants ou l'appel de la Pampa

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.