Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P our ses vacances, Roland avait tout prévu… sauf qu’à peine arrivé, voilà qu’il est décapité par un panneau publicitaire, laissant Fabienne seule…

Faut-il perdre l’homme avec qui l’on vit pour s’apercevoir que ce n’est pas celui de votre vie ?

Surprise plutôt qu’atterrée par la mort aussi subite que stupide de son compagnon de route, cette femme sans âge décide, contre toute attente, de rester à Palavas-les-Flots et de prendre, comme prévu, cette semaine au soleil.

Réglé par l’agenda du défunt qui - en organisateur avisé - avait anticipé heure par heure ses congés, Fabienne - en célibataire nullement désemparée - égraine son quotidien en prenant le temps de regarder les gens... Ainsi, au fil des planches, les heures remplies de plaisirs ordinaires s’écoulent au rythme d’un scénario structuré sur un gaufrier en 2 par 3 et d’un graphisme qui s’attache, dans des couleurs estivales, plus à l’expressivité des personnages qu’aux décors.

Réflexion sur le sens de la vie au travers de celle des autres, Je vais rester s'avère être un album tout en douceur et en mélancolie ; peut-être celle d’être passé à côté de son existence et de s’en accommoder.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Je vais rester

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 13:28:17

    Une fois n'est pas coutume, je serai moins sévère sur ce récit qui a réussi à me séduire d'une certaine manière. Il est vrai que je n'avais pas très bien compris le début avec cette mort pour le moins étrange. Je ne savais pas à la vue des cases ce qui avait pu provoquer cela car on aurait dit un livre et non un panneau métallique.

    Cela pourrait presque paraître comique si on ne ressentait pas toute la stupeur et la souffrance de cette femme qui accompagnait la victime sur les lieux de cette plage touristique. Elle décide de rester pour vivre pleinement à sa manière ce deuil ce qui constitue la base de ce scénario osé.

    Par la suite, on rencontrera un local un peu déjanté mais qui nous fait prendre conscience qu'on est tous quelque part le touriste de quelqu'un d'autre. Il est vrai que le coût de 2€ le petit ascenseur révèle le désir faire taxer un peu plus le contribuable en vacances en le prenant pour un pigeon. Il est clair que voir la réaction du local également contribué de force m'a bien fait rire.

    J'ai bien aimé le style d'écriture de l'auteur et surtout le dessin qui m'a séduit avec ses plans particulièrement travaillés. On est véritablement captivé par cette histoire au final très touchante.

    Cellophane Le 02/01/2020 à 17:08:56

    Il y a beaucoup de bonnes choses.
    D’abord, un excellent dessin, simple, pas tape-à-l’œil, et pourtant riche et complet. Des couleurs claires qui mettent parfaitement dans l’ambiance.
    Et puis on la comprend cette femme (en tout cas, j’en ai eu l’impression), entre déni, embarras, perturbation…
    Après, si la narration est fluide et joliment maîtrisé, c’est pas poignant non plus… C’est une tranche de vie qui passe et qui offre un bon moment sans être totalement mémorable…

    Au Fil des Plumes Le 30/03/2019 à 14:38:52

    C'est l'histoire d'un fait divers comme il y en a tant. Cette BD relate l'histoire de Fabienne qui à peine arrivée sur son lieu de vacances vit un événement traumatisant. Alors que l'on pourrait penser qu'elle va rentrer chez elle, Fabienne décide de rester sur place et de respecter le planning instauré par Roland.Le scénario nous cueille dès les premières planches. J'ai été surprise dès le départ et je pense que c'est cela qui m'a fait particulièrement accrocher à cette BD. Le scénario est donc vraiment surprenant et raconte également de façon très sérieuse la gestion post traumatique d'un événement tragique.Il y a peu de dialogue et les silences s'étirent. Il y a des regards qui en disent long, des gestes révélateurs. C'est subtil, il faut savoir se montrer attentif et décrypter les petits signes qui trahissent les émotions du personnage. C'est très intéressant d'un point de vue psychologique car de prime abord, les réactions de Fabienne, ne sont vraiment pas celles que l'on pourrait attendre.Alors que cette BD raconte quelque chose de tragique, j'ai ressenti un étrange apaisement durant toute ma lecture. Le calme, la contemplation, les silences, tout cela à contribuer à m'émouvoir mais également à m'apaiser. D'un point de vue esthétique, j'ai trouvé l'ensemble très solaire. Les couleurs sont chaudes et chatoyantes. Les moments de liesse qui nous sont parfois exposés contrastent avec le personnage principal. L'esthétique est simple mais touchante. Il y a un énorme travail autour des regards et des petits détails.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com