Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Serena

08/05/2018 5846 visiteurs 7.8/10 (9 notes)

S erena a du caractère. Et elle aime les gens qui en ont. Les autres, elle les écrase. Lorsque la jolie rousse a croisé George, elle a tout de suite compris qu’il était son « âme sœur » et elle l’a suivi sans hésiter sur l’exploitation forestière qu’elle dirige d’une main de fer (dans un gant de crin particulièrement abrasif). La fin justifiant les moyens, elle bouscule ses ouvriers, manipule ses voisins, s’oppose au shérif et résiste aux agents du gouvernement. Il n’y a qu’a son mari qu’elle témoigne un peu de tendresse. Il ne faudrait cependant pas qu’il fasse preuve de faiblesse pour quelque raison que ce soit. Dans une Amérique en pleine crise économique où les emplois s’avèrent difficiles à trouver, rares sont ceux qui osent s’interposer devant cette figure omnipotente.

Adapté du roman de Ron Nash par Anne-Caroline Pandolfo, Serena présente le portrait d’une femme fascinante. Forte, dure, déterminée et insensible, elle tient tête aux hommes, dompte les aigles, extermine les serpents et rase les forêts. Le lecteur s’attendrait à ce que la scénariste adoucisse la diabolique, qu’elle la transforme en mégère apprivoisée, mais c’est tout le contraire. Petit à petit, elle en fait une caractérielle et une criminelle. C’est d’ailleurs ce que raconte un quatuor d’observateurs qui, autour d’un feu de camp, se souviennent des événements et apportent leur éclairage sur certains épisodes. Que le bédéphile se rassure, de nombreuses questions demeurent sans réponses. La rencontre des époux est à peine effleurée, les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre restent troubles et rien n’explique comment l’héroïne est devenue une telle furie.

Bien qu’il adopte un style inachevé, le dessin semi-caricatural de Terkel Risbjerg se révèle agréable et efficace. La protagoniste est convaincante quand elle donne ses ordres et elle l’est tout autant lorsque, nue et vulnérable, elle s’offre à son jules. Le coup de pinceau de l’artiste se situe quelque part entre celui de Brüno (couleurs en aplat, trait gras) et celui de Sfar (composition nerveuse, acteurs aux grands yeux). Les teintes sont habituellement chaudes, souvent foncées ; en fait les pages les plus claires sont celles proposant les éclaircissements apportés par les quatre bûcherons.

Un personnage féminin saisissant, dépeint avec maestria.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.8

Informations sur l'album

Serena

  • Currently 4.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (24 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Yovo Le 04/01/2019 à 21:47:00

    Malgré une couverture très efficace, il n’y a rien d’aguichant au 1° coup d’œil dans cet album que j’ai longtemps hésité à choisir… Et pourtant, quel plaisir en le refermant !

    Le dessin d’abord : ne vous fiez surtout pas à son apparente simplicité ! Il est d’une richesse et d’une maîtrise incroyables, plein de détails graphiques accrocheurs, tant dans le trait que dans la mise en page. Le travail de Risbjerg est vraiment remarquable et il faut prendre le temps d’en admirer toutes les subtilités, notamment les couleurs, superbes, et les textures.
    Dessinés sous tous les angles et toutes les saisons, les paysages des Smoky Mountains, ses baraques en bois et ses Ford 1930, vibrent d’une présence impalpable, sauvage et funeste.
    Enfin, le design des personnages est impeccable et révèle en quelques traits leurs caractères et leurs intentions. Les infimes variations dans le regard impénétrable et vénéneux de Serena, par exemple, sont simplement géniales et en disent beaucoup plus que des mots !

    Mais ce dessin si particulier ne suffirait pas à mon enthousiasme s’il n’était pas totalement raccord avec un excellent scenario, mystérieux, dense et parfaitement écrit. Le récit est passionnant, sauvage et implacable. Tous les éléments se mettent en place pour que le drame et la fureur, incarnés par Serena, impassible ange de la mort, se déchainent et ravagent tout sur leur passage - les hommes comme la terre - dévastés par l’intelligence prédatrice d’une femme-tempête, charismatique et démoniaque.
    Peut-être trop noir pour être absolument indispensable mais j’en recommande évidemment la lecture.

    Lusiropdepeche Le 19/04/2018 à 16:58:47

    Une belle adaptation ! Des personnages forts dont le physique est aussi singulier que la personnalité. La magnifique et cruelle Serena, est l'incarnation d'une société consumériste à l'extrême.
    Plongés dans un contexte historique et un décor remarquablement bien détaillé, la cruauté de l'héroïne va se répandre lentement à mesure que le rythme du récit s’accélère !
    Un excellent album, envoûtant !