Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Chimère(s) 1887 6. Nuit étoilée

03/05/2018 1035 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D ernier épisode d’un scénario initialement destiné à la télévision, Nuit étoilée permet à Chimère de cicatriser ses blessures et de refermer toutes les portes !

Il est désormais révolu le temps où cette gamine vendait sa virginité aux enchères. Il faut dire que, de nos jours, faire entrer une enfant dans un bordel, il n’y avait que Georges Lévis qui avait osé, mais c’était avant ! Toutefois le registre de Melanÿn et Christophe Pelinq est bien différent et le destin de la fillette se tisse avec celui des grands hommes du moment et des affaires de l'époque. Ainsi en est-il de la fin des rêves panaméens de Ferdinand de Lesseps, des débuts du cinéma ou de la mort prématurée d’un peintre maudit qui deviendra - quelques décennies plus tard - la figure emblématique du postimpressionnisme. Si la vie de Chimère n’est que pure fantaisie, elle a pour toile de fond le film de ce XIXe siècle qui tire à sa fin.

Sur cette série aux dialogues denses et aux décors chargés, Vincent réussit à apporter de la légèreté à un récit qui ne l’est pas. Marqué par un trait anguleux semi-réaliste qui tourne toujours imperceptiblement vers la caricature, ses planches permettent aux séquences de s’enchaîner avec une aisance travaillée et à Morgil de mettre joliment en couleurs le scabreux comme le sordide.

Autrefois victime, hier coupable, la jeune tenancière de la Perle Pourpre trouve aujourd’hui la force de pardonner et de tout effacer, comme si rien n’avait existé… Un happy-end réjouissant et un tantinet facile, mais après tout pourquoi Chimère n’aurait-elle pas droit, elle aussi, à sa part de bonheur ?

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Chimère(s) 1887
6. Nuit étoilée

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.