Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Enola et les animaux extraordinaires 4. Le yéti qui avait perdu l'appétit

09/04/2018 1626 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

E nola, la vétérinaire pour animaux fantastiques, est appelée par des moines bouddhistes inquiets : les yétis boudent les offrandes de nourritures. Les religieux ont peur de les avoir offensés. Enola va mener l’enquête et découvrir une situation dramatique.

Ce quatrième épisode d’Enola & les animaux extraordinaires s’inscrit dans la droite ligne des précédents. Accompagnée de son chat Maneki, second rôle « poil à gratter » plaisant, la jeune fille est toujours aussi pétillante et séduisante. Certes, le récit est relativement sans surprise, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il s’adresse aux très jeunes lecteurs. L’histoire concoctée par Joris Chamblain a tout pour les séduire : tendresse, drôlerie, intelligence et courage de l’héroïne, et tension bien dosée sauront capter l’attention. D’autant plus, que le dessin de Lucile Thibaudier, soutenu par les couleurs chaudes de Camille, est toujours aussi chaleureux et accessible.

Il faut également indiquer que le propos n’est jamais mièvre. Les thèmes abordés derrière l’aspect accueillant et attrayant sont nombreux : la spiritualité, la mort d’un être cher ou encore l’exploitation des êtres vivants. Bref, une jolie bande dessinée à partager en famille.

Pour retrouver les chroniques des tomes précédents

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Enola et les animaux extraordinaires
4. Le yéti qui avait perdu l'appétit

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.