Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Résilience 2. La Vallée trahie

22/03/2018 3753 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A près leur course-poursuite avec les F.S.I., Ellen, Agnès, Adam et De Hoorne ont embarqué à bord du train direction « la Vallée ». Mais la route jusqu'à leur nouvel Eden est encore longue et ils vont devoir prouver qu'ils sont dignes de confiance. Les résilients qui souhaitent à tout prix préserver leur secret sont méfiants et ils ont raison...

Sur la même lancée que Les terres mortes, Augustin Lebon affirme son style généreux : un dessin réaliste, au trait efficace et aux décors fournis. Accompagné de Louise Joor pour le découpage, il varie les angles et les cadrages pour coller au rythme que leur histoire impose. Le duo est complété par Hugo Poupelin à la colorisation, dont les teintes rendent hommage au travail du dessinateur en créant de jolies ambiances au gré des séquences. De belles planches, soignées et travaillées, dans lesquelles le lecteur se laissera immerger avec plaisir.

Cette application prend tout son sens grâce à une intrigue rondement menée. Une fois le trio arrivé rapidement dans un havre à la hauteur des attentes, les événements s'enchaînent sans temps mort. L'alternance entre la double trame, découverte de la Résilience et la traque orchestrée par Diosynta, fait monter la tension crescendo et, même si les plus perspicaces sentiront poindre l'un des rebondissements, tient en haleine du début à la fin. Le scénariste mène sa barque de manière cohérente et prouve avoir pensé son histoire comme un tout depuis le départ. Plusieurs personnages secondaires émergent, chaque protagoniste joue son rôle à plein, alors qu'il progresse avec fluidité vers son issue et lance quelques pistes pour la suite.

La vallée trahie termine de façon convaincante un premier cycle prometteur. Et tandis que La mer de plastique, ouverture du prochain diptyque, est annoncée en fin d'album, il ne reste qu'à souhaiter que l'auteur et ses complices continuent sur cette voie.

Lire la chronique du tome 1.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Résilience
2. La Vallée trahie

  • Currently 4.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 05/08/2018 à 14:15:41

    Cette suite est dans la continuité du premier album. Les décors n’ont rien à voir car on a quitté les terres mortes pour la vallée trahie verte et luxuriante, mais le combat de la Résilience se poursuit quand même.
    J'ai été embarqué dans cette suite encore plus que dans le premier tome, comme si moi aussi je devais me battre contre ce que les hommes ont fait et veulent continuer à faire à notre planète très fragile.
    Ce premier cycle se clôture sur une défaite de la Résilience qui se retrouve explosée mais s'ouvre sur un 2ème cycle dans lequel le combat reprendra encore de plus belle avec des protagonistes qui n'ont plus rien à perdre.
    La suite promet d'être encore passionnante...

    kurdy1207 Le 26/03/2018 à 13:52:59

    Ce deuxième volume est vraiment passionnant. Une petite communauté tente tant bien que mal de vivre son rêve et ses espoirs contre vents et marées mais face aux enjeux d’une société totalitaire cela va vite tourner au cauchemar (On se croirait revenu à l’époque où tout le monde voulait aller élever des chèvres dans le Larzac et/ou vivre en communauté en essayant de se créer son petit microcosme solidaire.).

    Si l’on écarte tout ce qui peut paraître improbable, cette histoire est bien menée et haletante. Il y aura donc une suite puisqu’il s’agit d’un premier cycle. Si cela continue sur le même niveau je suis preneur.