Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A h ! Cuba, ses plages de sable fin, ses cigares odorants, ses bâtiments colorés, sa musique endiablée... et son camp, Guantanamo. Un Tchadien se retrouve en ses murs à l'âge de quatorze ans et n'en ressortira vraiment que huit années plus tard. Selon quel motif ? Quelqu'un peut-il réellement répondre ? Un indice : le onze septembre a déchiré le monde deux mois auparavant.

Après son livre Chroniques du Darfour, Jérôme Tubiana scénarise le témoignage de Mohammed El-Gorani, le plus jeune détenu du fameux centre de détention militaire de haute sécurité. Tout démarre comme une belle histoire : un garçon doué et travailleur cherche à faire des études pour avoir une vie décente et aider ses parents. Il quitte l'Arabie Saoudite, son pays d'accueil, pour suivre des cours d'anglais et d'informatique au Pakistan où les écoles sont ouvertes aux étrangers. Profondément religieux, c'est à la sortie d'une mosquée qu'il est embarqué manu militari par des soldats locaux, dans le but d'être vendu aux États-Unis. Et là, commence son calvaire.

Ce roman graphique relate la fois les conditions générales d'incarcération et celles d'un «combattant ennemi» en particulier. De manière chronologique, le lecteur assiste au quotidien de ces hommes, devant et derrière les barreaux. Ne quittant jamais le point de vue de Mohammed, le récit est forcément manichéen ; les Américains, à quelques exceptions, se révèlent butés, racistes et violents. L'évolution de l'adolescent est très bien retranscrite : d'abord naïf et impressionné, il ne cessera par la suite de lutter pour faire entendre ses droits et crier son innocence. Une ambiance kafkaïenne ressort de la lecture devant l'absurdité du comportement des geôliers et des têtes pensantes. Quelques passages s'avèrent certes un peu longs et répétitifs ; cependant, ils confortent l'image de ces terribles journées. Le combat de Mohammed rappelle celui d'autres écroués, par exemple les Irlandais de l'IRA qui ont usé des mêmes méthodes de protestation pour réclamer un traitement humain, dont chaque être doit bénéficier.

Franc Alexandre (Agatha, la vraie vie d'Agatha Christie) met son style naïf au service de ce récit brutal et sans concession. À cela s'ajoute le choix du noir et blanc, lequel renforce l'austérité des lieux et les oppositions tranchées.

L'Enfer existe toujours sur Terre. Personne ne pourra dire qu'il ne savait pas qu'une de ses succursales se situe à Guantanamo. À lire d'urgence, si vous doutiez encore que le pire côtoie le meilleur en chaque individu.

interview du scénariste : [url]http://www.9emeart.fr/post/news/franco-belge/guantanamo-kid-l-histoire-du-plus-jeune-detenu-de-guantanamo-bientot-en-bd-chez-dargaud-8331
[/url]

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Guantanamo kid

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    MariannePut Le 01/07/2018 à 12:09:13

    Pour comprendre ce qu'est l'Injustice et l'Arbitraire, avec un I majuscule, un A majuscule et comprendre pourquoi et comment c'est possible, malgré tout, de survivre, avec des dessins sensibles et pudiques, il faut lire Guantanamo Kid, un roman graphique qui aurait résonné au coeur de Kafka.