Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Totendom 1. Acte 1

06/06/2005 10814 visiteurs 4.0/10 (5 notes)

E n des temps indéterminés, sur une vaste terre vierge de l'histoire de nos civilisations, l'Empire d'Occident domine plusieurs peuples. Dante, le plus vaillant des généraux de Darius, l'empereur guidé par les Dieux, est sur le point de remporter une victoire décisive qui ramènera la paix dans le monde. Contre toute attente, il semble lâché par l'empereur au moment crucial...

Totendom se veut un opéra BD fantastique en 3 actes, une sorte de tragédie classique mariant l'amour et le sang, les ténèbres et la fureur. De cette ambitieuse volonté à la réalisation, il y a cependant un fossé que les auteurs ont eu bien du mal à franchir. En ayant tout misé sur une ambiance incontestablement réussie, ils ont malheureusement oublié l'essentiel et ce premier acte ne raconte pratiquement rien.

Les planches sont d'une beauté glaciale, sombres à l’extrême et sont le plus souvent légendées par des textes interminables et obscurs. Ceux qui franchissent malgré tout le cap des premières pages ne pourront hélas se réfugier dans les dialogues, tout aussi grandiloquents et creux. On peine de fait à cerner les personnages, et malgré une approche plus intimiste dans le dernier tiers de l'album, on arrive au bout de cette histoire en ayant le sentiment de ne rien savoir et de ne rien comprendre, d'être complètement dépassé par ces mêmes événements qui écrasent les personnages de cette histoire.

Inaccessible plutôt que raté, ce premier acte risque de décourager de nombreux lecteurs.

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Totendom
1. Acte 1

  • Currently 2.51/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (41 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/12/2020 à 21:32:52

    Le début de cette saga épique retraçant la chute d'un grand empire "style" romain est particulièrement accrocheur. On a envie de connaître la suite car on est plongé au coeur d'une histoire mêlant beaucoup de sentiments d'amour et de haine, de trahison et de tragédie.

    C'est vrai qu'on ressent tout de suite la patte de l'excellent dessinateur Alex Alice comme s'il y avait une école dédiée à son art. Par la suite, et c'est bien dommage, on sent que l'histoire tient dans un mouchoir de poche mais que cette bd trouve sa justification dans des dessins et des décors grandioses de sombres batailles. Encore faut-il aimer le style. C'est bien mon cas, cependant on ressent quand même un grand vide car cela aurait pu être encore bien meilleur.

    J'ai également tiqué sur la relation charnelle co-sanguine entre frère et soeur. Je suis alors parti du postulat que cela ne devait pas être possible, qu'ils n'avaient aucun lien fraternel...

    Par ailleurs, il y a des raccourcis scénaristiques bien trop faciles. Néanmoins, on peut quand même se laisser tenter ...