Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L orsque la jeunesse et l'ambition poussent un jeune parisien à venir à Buenos Aires, il ne se doute pas qu'avant de rencontrer le professeur, le Maestro, qu'il recherche, il va lui falloir de la patience. Écouter, comprendre, apprendre et sentir, afin d'être digne de recevoir l'enseignement tant convoité. Car le tango n'est pas une simple danse...

Après le récent (et réussi) Cimetière des innocents, Philippe Charlot s'offre un retour à la musique, sa passion initiale. Exit le jazz et la Nouvelle-Orléans de Bourbon Street, place à Buenos Aires et son tango !

Adepte de la narration en voix-off, le scénariste brise le quatrième mur dès la première planche pour inviter à prendre place dans l'un des plus célèbres café de la capitale argentine. L'ambiance feutrée et les teintes rouges orangées du lieu sont parfaitement adaptées aux courtes séquences sur un mode de confidences qu'il utilise. Guidé par le duo Rodolfo-La Mina, chacun avec ses motivations, l'apprenti danseur passe ainsi de table en table pour écouter les souvenirs des habitués. Via ces petites saynètes, l'auteur compose un tableau varié, à travers les destins et les époques, de la place qu'occupe le tango dans la vie et le cœur des argentins. Son évolution, avec l'arrivée des phonographes, comme son rôle social et les passions qu'il engendre, prennent alors toutes leur ampleur. Le jeune tanguero - et avec lui le lecteur pour peu qu'il se laisse aller - se trouve emporté et saisit petit à petit l'essence de cette partie intégrante de l'identité des portègnes.

Proche de ce qu'il avait proposé dans Le Postello, Winoc est visiblement à l'aise dans cet univers. S'appuyant sur son dessin tendance réaliste, au trait fin sans encrage et expressif, il brosse une galerie de portraits saisissante. Alternant les techniques au gré des moments racontés, l'artiste parvient à restituer avec le même bonheur les ambiances tumultueuses des rues et des bars ou celles ouatées des salons et milongas. Par une mise en page étudiée, n'hésitant pas au besoin de s'affranchir des cases, ou un découpage recherché (comme lors des danses), il propose une lecture active et immersive à souhait. Enfin, sa colorisation - aquarelles toutes en retenue - souligne l'atmosphère de chaque scène et plonge un peu plus le lecteur dans la moiteur de cette ville en ébullition et de ses personnages tournés vers cette danse.

Fresque artistique et historique, Gran Café Tortoni charme et emporte. Une ode à un art langoureux et sensuel autant qu'à ceux qui l'ont fait et le vivent encore aujourd'hui.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Gran café Tortoni

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.